Imprimer la page
Partager la page
RSS


Il y a 80 ans...

Créé le 03/01/2018 - Mis à jour le 03/01/2018

Retour sur la naissance de la Société Nationale des Chemins de fer Français en janvier 1938. Par Bruno Carrière (Rails & histoire).


Aucun kit de presse à télécharger pour le moment
Affichage du fil :

SNCF
1er janvier 1938 : La SNCF est née
BREVE - SNCF
Publié le 03/01/2018 à 15h06

Cent dix ans après l’ouverture de la première ligne de chemin de fer en France, le train assure le développement économique du pays, mais les compagnies de chemins de fer sont déficitaires. En 1936, leur dette globale s’élève à 37 milliards de francs. La seule solution est alors la reprise des concessions par l’État.
Le 31 août 1937, une convention est signée entre les compagnies et l’État, approuvée par un décret-loi. Elle prévoit la création de la SNCF, (Société Nationale des Chemins de fer Français).  Les six grandes compagnies fusionnent en un réseau unique sous la responsabilité de l’État.
La SNCF, société d’économie mixte, est officiellement créée le 1er janvier 1938. L’État possède 51% du capital, les autres parts revenant aux anciennes compagnies.
La tout nouvelle entreprise s’appuie alors sur 515 000 cheminots et dispose de 42 700 km de voies dont 8% sont électrifiées.

SNCF
Les premiers jours de la société nationale
BREVE - SNCF
Publié le 03/01/2018 à 15h09

La prise en main des réseaux par la nouvelle SNCF ne fait pas la Une des journaux. Tout au plus signalent-ils le "geste symbolique" de son premier président du Conseil d’administration, Pierre Guinand qui, la veille a déposé une gerbe au pied du monument aux morts de chacune des gares parisiennes. En fait, c’est en 1937 que la SNCF fait les gros titres, lors de la constitution de la société par décret-loi du 31 août
Pierre Guinand adresse également une communication officielle «l’ordre du jour n°1 » aux cheminots. Il annonce qu’à partir de ce jour, le 1er Janvier 1938, la SNCF exploitera l’ensemble des grands réseaux. Il rend hommage au professionnalisme des cheminots et souligne les conditions difficiles dans lesquelles ils sont amenés à exercer leur métier.

SNCF
Une nouvelle organisation avec 8 services centraux
BREVE - SNCF
Publié le 03/01/2018 à 15h25

Les modalités de cette prise en mains ont été préparées en amont, sous la houlette principalement de Robert Le Besnerais, pressenti comme premier directeur général de la SNCF dès le 28 août à l’issue du Conseil des ministres du jour.
La réorganisation porte sur la création de huit services centraux : Mouvement, Matériel, Installations fixes, Commercial, Personnel, Financiers, Approvisionnements, Commandes et Marchés, Organisation technique, et de cinq Régions destinées à remplacer les anciens réseaux : Nord, Est, Sud-Est, Sud-Ouest, Ouest.
Les services centraux sont chargés d’unifier les méthodes de travail, de préparer les programmes d’avenir et de veiller à l’application des directives. Ils sont garants de l’unité de commandement rendue nécessaire par la fusion des réseaux. Les Régions n’en conservent pas moins leur physionomie propre et des pouvoirs d’exécution étendus.

SNCF
Un réseau plus fluide
BREVE - SNCF
Publié le 03/01/2018 à 15h30

L’année 1938 commence mal pour les voyageurs. Le relèvement des tarifs est de l’ordre de 22,5% en moyenne, décidé pour améliorer la situation financière de l’entreprise. Elle se poursuit, toujours par souci d’économie, par une forte réduction des parcours offerts et une diminution des vitesses. Mais tout n’est pas négatif, à l’exemple de la création des billets promotionnels dits de "Bon Dimanche" et de "fin de semaine" et à l’amélioration des relations transversales entre grandes villes favorisées précisément par la disparition des "frontières" entre réseaux.