Imprimer la page
Partager la page
RSS


2016, solide et prometteuse pour Keolis

Créé le 14/03/2017 - Mis à jour le 14/03/2017

Un chiffre d’affaires de 5,1 milliards d’euros pour Keolis en 2016, soit 1,4% de croissance par rapport en 2015. Cette hausse peut sembler « modérée », la hausse était de plus de 12% entre 2014 et 2015, mais la progression moyenne de chiffre d’affaires (CA) de Keolis est de +10% depuis 2006. Au sein du CA, 43% est réalisé à l’international.


Affichage du fil :

Résultats 2016 : une année solide et prometteuse
COMMUNIQUÉ DE PRESSE - SNCF
Publié le 14/03/2017 à 12h21

•    Face aux nouveaux enjeux du marché de la mobilité, Keolis se renforce dans son cœur de métier tout en accélérant son développement dans les nouvelles mobilités.
•    Après une forte croissance en 2015, le chiffre d’affaires 2016, en hausse de 1,4 %, atteint 5,1 milliards d’euros.
•    La progression de la rentabilité économique (EBITDA), qui atteint 313 millions d’euros, augmente de +5,5%, soit une croissance 4 fois plus importante que celle du chiffre d’affaires.
•    L’année 2016 a été riche en gains et en renouvellements de contrats majeurs pour le Groupe, en France comme à l’international.

TWITTER Publié le 14/03/2017 à 16:05
SNCF
Une année riche en succès à l’international
BREVE - SNCF
Publié le 14/03/2017 à 16h18

Au Royaume-Uni, Keolis a remporté le contrat d’exploitation et de maintenance du réseau de tramway de Manchester. Avec ses 7 lignes transportant chaque année 37 millions de voyageurs, le réseau de Manchester est le plus grand du Royaume-Uni. KeolisAmey, joint-venture détenue par Keolis (60%) et Amey (40%), exploitera ce réseau dont la flotte passera de 94 à 120 trams avec la mise en service de la Trafford Park Line en 2020.
Keolis, n°1 mondial du tramway, étend ainsi son leadership sur ce mode de transport. Avec ce contrat, le Groupe, qui exploite déjà 3 franchises ferroviaires, le réseau de tram de Nottingham et le métro automatique de Londres, DLR, poursuit son développement au Royaume-Uni.
En Australie, le Groupe remporte à Newcastle le premier contrat multimodal du pays. En pleine rénovation urbaine, la ville a en effet choisi, pour la première fois en Australie, de déléguer à un opérateur privé l’exploitation de son réseau de bus, de ferries et de son futur réseau de tramway. Ce contrat, d’une durée de 12 ans, est pour Keolis l’occasion de réaffirmer son expertise en matière de multimodalité, tout en renforçant son implantation en Australie.
En Allemagne, Keolis a remporté en juillet dernier l’exploitation du train de banlieue S-Bahn Rhein Rhur en Rhénanie-Westphalie, la région la plus peuplée du pays avec 11 millions d’habitants. Avec ce gain, qui succède à celui du contrat de train régional de Teutoburger Wald en 2015, Keolis va doubler son nombre de train-km en Allemagne, qui passera de 11 à 22 millions. Keolis Deutschland, partenaire de Thalys depuis décembre 2016, est le seul opérateur privé à exploiter à la fois du train à grande-vitesse, du train régional et du train de banlieue en Allemagne.
Keolis poursuit également sa croissance aux Pays-Bas en remportant 2 contrats de bus :
- les lignes régionales autour de la ville d’Utrecht (plus de 200 bus), dont l’exploitation a débuté le 11 décembre 2016
- le contrat d’exploitation des 110 bus d’Almere, dans la banlieue d’Amsterdam, qui démarrera en décembre 2017.
En parallèle, l’extension du tram de Bergen en Norvège et le gain de plusieurs contrats de bus en Suède ont permis à Keolis de consolider sa présence en Scandinavie.

TWITTER Publié le 14/03/2017 à 16:01
TWITTER Publié le 14/03/2017 à 16:03
SNCF
Une année intense en termes d’appels d’offres
BREVE - SNCF
Publié le 14/03/2017 à 16h29

Les marchés gagnés ou renouvelés ont généré un chiffre d’affaires en année pleine de 800 millions d’euros, soit 30% du chiffre d’affaires France de Keolis.
Keolis était attendu sur plusieurs renouvellements emblématiques, à commencer par le contrat de Lyon, gagné le 7 octobre 2016.
Avec 73 communes desservies, 1,7 million de voyageurs quotidiens et 350 voyages par an et par habitant, le réseau TCL détient le record national de l’utilisation des transports collectifs. Premier contrat en termes de chiffre d’affaires et de fréquentation de Keolis, le réseau de transport lyonnais constitue une véritable vitrine de l’expertise multimodale du Groupe. Keolis y exploite des lignes de métro, de tramway, de funiculaire, de trolleybus, de bus et, depuis septembre 2016, de navettes électriques autonomes.   
Le nouveau contrat, d’une durée de six ans, a débuté le 1er janvier 2017. Il générera un chiffre d’affaires cumulé de 2,2 milliards d’euros.
Le 22 décembre 2016, le Groupe a remporté à Dijon la première délégation de service public englobant l’ensemble des services de mobilité. Transport public, location de vélos, stationnement en ouvrages et en voirie, fourrière sont, pour la première fois en France, réunis au sein d’un même contrat de « mobilité globale ». Ce contrat, d’une durée de six ans, générera 435 millions d’euros de chiffre d’affaires et permet au Groupe de réaffirmer son expertise en matière de gestion multimodale de transport du quotidien.  
Keolis a également été reconduit pour l’exploitation des réseaux de transport urbain de Laval, Narbonne et Chantilly. Par ailleurs, 90M€ de contrats en transport interurbain ont été renouvelés, ainsi que plusieurs contrats de transport spécialisé tels que les services de transport de personnes à mobilité réduite (TPMR) PAM75 à Paris et Optibus à Lyon.
Le Groupe a également été renouvelé pour l’exploitation des navettes maritimes Penn Ar Bed, qui desservent les îles de Molène, Ouessant et Sein. Keolis a ainsi renforcé son ancrage en Bretagne tout en confirmant sa capacité à exploiter tous les modes de transport, y compris maritimes.
Enfin, la fin de l’année 2016 a été marquée par le renouvellement de plus de 20 contrats de bus en Ile-de-France avec le STIF, pour un montant global de 180 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel, et par des gains de nouveaux  contrats significatifs :
- le réseau Chronoplus de Côte Basque Adour (Bayonne-Anglet-Biarritz), qui sera exploité par Keolis à compter du 1er avril 2017
- le service de transport adapté aux personnes à mobilité réduite du Val-de-Marne, FILIVAL PAM94, dont Keolis a débuté l’exploitation le 6 mars 2017, pour une durée de six ans.

SNCF
KEOLIS en images
DIAPORAMA
Publié le 07/08/2013 à 16:30