Imprimer la page
Partager la page

SNCF active
son dispositif
Grand Froid

Froid, gel, et fortes chutes de neige peuvent entraver la circulation des trains pendant l’hiver. Nous mettons tout en œuvre pour anticiper leur impact sur le fonctionnement du système ferroviaire, assurer votre sécurité et vous informer.

Découvrez l’info trafic en temps réel


Faire face
aux conditions hivernales

Les conditions hivernales (froid, gel et neige) créent des contraintes particulières sur les différents modes de transport et, par conséquent, sur le système ferroviaire. En effet, elles touchent à la fois les infrastructures, le matériel et les gares. Nous faisons le maximum pour assurer la circulation des trains et la disponibilité du réseau mais les conséquences des intempéries hivernales demeurent imprévisibles. C’est pourquoi, pour votre sécurité et votre confort, nous pouvons être amenés à réduire la vitesse de nos trains, voire à les supprimer, si les conditions météorologiques ne permettent pas un acheminement complet.

Nos mesures pour parer aux conditions hivernales :
Pour anticiper au mieux ces perturbations, nous réactivons notre dispositif Grand Froid. Il concerne principalement la préparation et l’entretien du matériel et du réseau ferré national. Ainsi 6 millions d’euros ont été investis cet hiver en produits et équipements pour le déneigement : sel, sable, balais, épandeurs, etc. Ce dispositif exceptionnel prévoit aussi la mobilisation des équipes ainsi que la mise en place d’outils d’informations clients dédiés, comme le repère « Info Trafic Neige ».

Infographie neige

Parer aux chutes
de neige

Les blocs de neige glacés soulevés par le souffle des trains agissent comme des projectiles. Ce phénomène se remarque particulièrement sur les TGV : au croisement de deux TGV, la vitesse d’impact d’un bloc de glace qui se détache est de 600 km/h. Plusieurs centaines de vitres sont ainsi fissurées chaque année, mais aussi des organes essentiels comme les capteurs de signalisation situés sous caisse. Les rames deviennent alors indisponibles pour des raisons de sécurité.

Nos mesures pour parer aux chutes de neige :
Nous mettons en œuvre un certain nombre de moyens visant à réduire la formation de blocs de neige sur les infrastructures et le matériel. Nos agents installent, par exemple, des protections autour des organes sensibles des trains. Par ailleurs, nous disposons de 69 engins « chasse neige », révisés, testés puis pré-positionnés aux endroits à risques, et mettons en place une machine permettant d’asperger un antigel sur le bas de caisse des trains pour empêcher le collage de la neige.


Nouveauté :
les gares d’accueil

Lorsque les chutes sont très abondantes, la quantité de neige peut obstruer la voie. Cela arrive dans les régions de montagne mais peut également arriver de façon exceptionnelle dans d’autres régions. En cas de chute de neige, plusieurs centaines de cheminots sont mobilisés pour participer au déneigement des voies et des quais, afin que nos trains continuent de rouler et que vous voyagiez en toute sécurité. Lors de chutes de neige abondantes en journée ou en fin d’après-midi, nous pouvons nous heurter à des difficultés de rapatriement de voyageurs en banlieue, pour l’Île-de-France,  ou autour des grandes agglomérations régionales.

Nos mesures pour vous assister :
Votre sécurité est notre priorité. C’est pourquoi nous sommes attentifs à ne laisser partir aucun train si un risque météo important est indiqué par Météo France. En cas de difficultés de rapatriement, nous avons prévu des moyens d’assistance et de prise en charge.  Aussi, plus de 50 gares dites « d’accueil » ont-elles été identifiées : 10 pour le réseau Intercités, 15 pour l’axe TGV Atlantique, 5 pour l’axe TGV Est, 5 pour l’axe TGV Nord et 16 pour l’axe TGV Sud Est.

Afin de vous apporter une assistance, ces gares d’accueil disposent d’un stock de :

  • 185 020 bouteilles d’eau
  • 73 930 coffrets « en cas »
  • 27 340 boissons auto chauffantes
  • 65 740 coffrets repas
  • 2 310 kits de nuits
  • 26 670 coffrets petit déjeuner (notamment en cas d’utilisation d’une rame de repos pendant la nuit)