Imprimer la page
Partager la page

À la une

Les dernières informations financières
du groupe SNCF.

Contact : Axel Bavière
finance@sncf.fr


Résultats semestriels
2014

Dans un contexte économique toujours difficile en France, le groupe SNCF poursuit son ambition de devenir la référence de l‘excellence mondiale des services de mobilités et de logistique.

Le chiffre d’affaires s’élève à 16,0 milliards d’euros à fin juin 2014, en progression de +0,8% par rapport au 1er semestre 2013 à périmètre et change constants.

Les importantes pertes de recettes liées à la grève de juin (près de 210 millions d’euros) pénalisent la reprise enregistrée en début d’année. En conséquence, les activités en France reculent de -0,4%.

Les activités non touchées par la grève se portent bien et particulièrement hors de France.

La croissance à l’international atteint +5,6%, confirmant le bien-fondé de notre stratégie de développement. Notamment Keolis croît de +6,8%, avec +14,0% hors de France.

Alors que SNCF poursuit ses efforts pour améliorer son efficacité opérationnelle et réduire ses coûts, la marge opérationnelle semestrielle recule de 229 millions d’euros. Les 2/3 de cette baisse sont la conséquence de la grève (près de 170 millions d’euros). La poursuite de la progression des péages ferroviaires, en particulier sur l’activité TGV, explique le reste de cette érosion.

Après la grève, le Groupe a mis en place des mesures complémentaires afin de limiter toujours plus strictement les frais de structure et optimiser les investissements. Son objectif est d’effacer les 2/3 de l’impact négatif de la grève sur sa marge opérationnelle et de tenir les objectifs de cash-flow libre et de dette.

Le Résultat net est positif de 224 millions d’euros.

Le niveau d’investissements est en augmentation sur le semestre à près de 1,1 milliard d’euros avec un endettement net en recul par rapport à celui de fin juin 2013.

Prochain RDV

  • Chiffre d’affaires des neuf premiers mois 2014 : 30 octobre 2014