Imprimer la page
Partager la page

Prévenir et lutter
contre la corruption

Dans le cadre de sa démarche éthique d’entreprise, SNCF a adopté un programme de prévention et de lutte contre la corruption. Intitulé « Prévention de la corruption - Recommandations du comité d’éthique groupe SNCF », il vise à prévenir les risques que font peser la corruption sur l’image de l’entreprise. Dans ce cadre, plusieurs actions concrètes ont été proposées.

Consultez les recommandations du comité d'éthique SNCF


Pourquoi
un programme
de lutte contre la corruption ?

L’adoption de ce programme répond à un constat simple effectué par des entreprises publiques et privées : la corruption est un phénomène qui fait peser de très lourds risques sur l’entreprise. Ses conséquences sont non seulement financières et juridiques mais l’impact se mesure aussi en termes d’image et de réputation. La corruption représente également un risque pour les personnes physiques, telles que les dirigeants et salariés, qui encourent des amendes et des peines de prisons.

C’est dans ce cadre que le comité d’éthique de SNCF a décidé de dédier un programme spécifique consacré à la prévention et la lutte contre la corruption, afin d’éviter le gaspillage des ressources et la perte de confiance avec les parties prenantes résultant de ce phénomène.

Le Pacte Mondial de l’ONU

Le Pacte Mondial des Nations Unies est une initiative mondiale d’entreprises citoyennes qui rassemble 12 000 signataires dans 170 pays. Il a pour objectif de partager des bonnes pratiques dans le domaine des droits de l’homme, des normes de travail, de l’environnement et de la lutte contre la corruption. Signataire du Pacte, SNCF s’engage donc à en respecter les dix principes fondamentaux, parmi lesquels la lutte contre la corruption est essentielle.


Faire des affaires sans corruption

« Faire des affaires sans corruption » est une plateforme de formation en ligne, créée par l’organisation non-gouvernementale « Transparency International France », partenaire de SNCF. Ce module en libre-service est essentiellement dédié aux risques de corruption dans les activités internationales des entreprises.

Découvrez le module « Faire des affaires sans corruption »

Quelles applications
au quotidien ?

Ce programme prévoit quinze actions concrètes, mises en application à travers six règles :

  • une obligation de mise en œuvre : les différentes branches de SNCF, ainsi que ses filiales, sont tenues d’appliquer les lignes directrices du programme
  • un engagement effectif des managers : les instances de direction et d’administration soutiennent activement la mise en œuvre du programme
  • des actions de sensibilisation : des rendez-vous sont mis en place pour évoquer auprès des collaborateurs les risques de la corruption pour l’entreprise
  • un dispositif de formation : des formations sur la prévention de la corruption seront mises en œuvre auprès des populations les plus exposées
  • des procédures d’audit : elles seront mises en place pour vérifier de la mise en œuvre du programme auprès des équipes
  • un système d’alerte professionnelle : ce dispositif fera l’objet d’une large communication auprès des collaborateurs du Groupe

Le programme comporte également des principes directeurs opérationnels dans trois domaines particulièrement sensibles :

  • les relations avec les intermédiaires et agents commerciaux
  • les actions de mécénat d’entreprise et les partenariats associatifs
  • les cadeaux, invitations et voyages techniques.