Imprimer la page
Partager la page

restauration des tableaux céramiques
de la gare de Tours

Publié le 22 septembre 2014 à 11:12

L’association « Patrimoine–Environnement » et SNCF Gares & Connexions lancent le premier financement participatif pour la restauration des oeuvres en céramique de la gare de Tours. Les 18 tableaux sont scellés sur les murs calcaires de la gare depuis plus d’un siècle. Aujourd’hui, ils sont gravement fragilisés et certains d’entres eux ont dû être encoffrés par mesure d’urgence, afin d’éviter qu’ils ne tombent. La collecte des dons pour leur restauration est ouverte jusqu'au 3 novembre.

Bertrand Ahier, architecte chez Gares & Connexions, est au micro de SNCF la Radio à ce sujet.

voir le dossier de presse

Écouter l'interview de Bertrand Ahier


Zoom sur les tableaux

Les 18 tableaux de 1,20 m de large sur 2,10 m de haut, en carreaux de céramique peinte en couleur et émaillée, sont en grande partie l’oeuvre originale du peintre, décorateur de théâtre et céramiste Eugène Martial SIMAS.

Les prestigieux sites de la Touraine et des châteaux de la Loire sont ainsi à l’honneur avec Amboise, Chinon, Langeais, le Château d'Azay-Le-Rideau et le donjon de Loches. D’autres tableaux offrent des panoramas de contrées françaises plus lointaines : la Bretagne avec Belle-Île-en-Mer, le Château de Josselin, et le Menhir d’Erdeven, l’Auvergne avec le Mont-Dore et Vic-sur-Cère, le grand sud-ouest avec les Gorges du Tarn, Biarritz, St-Jean-de-Luz et Fontarabie à la porte espagnole… En complément de la gare de Tours, inscrite au titre des Monuments Historiques en 1984, ces tableaux sont répertoriés à l’Inventaire Général depuis 1987.


Les actions techniques et scientifiques à mener

Gares & Connexions, suite aux recommandations de la Direction Régionale des Affaires Culturelles de la Région Centre et de l’architecte des Bâtiments de France à Tours, a fait réaliser une expertise scientifique par des restauratrices d’art spécialisées, afin de connaître l’origine, l’étendue et le coût des dommages subis. Ce diagnostic, mené du 25 février à mi-mars 2013, a confirmé l’état critique de conservation de ces tableaux. Leur analyse détaillée permet aux futurs restaurateurs de ces oeuvres de cibler leurs interventions sur chaque tableau dans le plus grand respect des méthodes prescrites pour le patrimoine protégé.


Une démarche inédite d’appel à contribution via la plateforme ULULE

Pour sa première phase d’appel à contribution du public, cette démarche s’appuie sur le site internet de crowdfunding ULULE. Ce lancement, inédit pour une gare, vise à restaurer dans un premier temps le tableau en céramique représentant une vue d’Arcachon. Le montant à récolter pour cette première restauration est de 8 000 €, somme annoncée après expertise pour la rénovation complète d’une oeuvre. Les frais supplémentaires, liés aux contreparties ou aux frais de fonctionnement, seront pris en charge par Gares & Connexions. Cette première étape « inaugurale » effectuée, d’autres actions de recherche de donateurs seront engagées pour l’ensemble des oeuvres en céramique de la gare de Tours.

Faire un don


Peut-on contribuer en dehors d’ULULE ?

Les donateurs peuvent également émettre un chèque à l’ordre du Fonds de dotation Gares et Patrimoine, à adresser par courrier à :

Patrimoine – Environnement
Fonds de dotation Gares et Patrimoine
20, rue du Borrégo 75020 Paris
Tél. 01 42 67 84 00 – Fax 01 42 67 53 46
contact@associations-patrimoine.org

L’association Patrimoine - Environnement est reconnue d’utilité publique. Elle peut délivrer des reçus fiscaux aux donateurs, qu'ils soient des particuliers ou bien des entreprises. La collecte permettra de conduire ce projet de restauration à son terme.