Imprimer la page
Partager la page

EUROSTAR :
UN PREMIER TRIMESTRE SOLIDE

Publié le 10 mai 2017 à 16:33

Après une année 2016 en demi-teinte, Eurostar renoue avec la croissance sur le premier trimestre 2017. La filiale de SNCF est portée notamment par la bonne santé des voyages d’affaires et par le retour des clients hors-européens. L’entreprise ferroviaire reliant l’Europe continentale au Royaume-Uni à grande vitesse, communique aujourd’hui ses résultats pour le premier trimestre 2017. Les ventes ont augmenté de 15% et le nombre de passagers de 2% (en comparaison avec la même période l’an dernier).

Télécharger le communiqué


AUGMENTATION DE LA DEMANDE HORS EUROPE

La croissance du nombre de voyageurs en provenance des pays hors européen se poursuit ce trimestre, après une année 2016 marquée par une conjoncture difficile. Ainsi, le nombre de passagers originaires des États-Unis et du reste du monde sont respectivement en hausse de 13% et 18%.

Nicolas Petrovic, directeur général d’Eurostar, explique : « Le dernier trimestre a été marqué par une recrudescence du nombre de voyageurs provenant de pays en dehors de l’Europe, notamment grâce à des taux de change favorables. Avec une capacité accrue sur nos nouveaux trains*, nous sommes résolument en bonne position pour tirer profit de cette croissance. »


CROISSANCE SUR LES VOYAGES D'AFFAIRES

Le trafic des voyageurs d’affaires reste particulièrement robuste avec un nombre de passagers en hausse de 6% sur les trois premiers mois de l’année. Des clients qui profitent de la connexion wifi à bord et de la possibilité de travailler pendant le voyage, mais aussi  avant, grâce au nouveau Salon Business à Paris Gare du Nord.

*Il s’agit des nouveaux trains e320.