Imprimer la page
Partager la page

Echanges avec les startups autour
de l’ouverture des données

Publié le 15 novembre 2017 à 15:49

Mardi 15 novembre, SNCF a réuni plus d’une quarantaine de startups pour un meet up open data. Objectif : échanger sur leurs attentes et notamment sur les données dont elles ont besoin pour le développement d’applications.


Vidéo :

Vidéo :

Vidéo :

Vidéo :

Depuis 2012, SNCF a engagé une politique d’ouverture des données sur la plateforme Open Data : 208 jeux de données sont disponibles aujourd’hui. Plus de  400 startups travaillent avec le groupe SNCF sur des projets qui concernent les nouvelles mobilités, l’expérience client, la transformation digitale des métiers de maintenance, les opérations industrielles (Big Data, internet des objets) et la sécurité ferroviaire.

"Si nous faisons le choix de l’open data, c’est pour que nos données vivent à l’extérieur de l’écosystème SNCF et fassent l’objet de développement de services utiles et innovants" a précisé Mathias Vicherat, directeur général adjoint de SNCF, en ouverture de cette rencontre, après avoir  présenté un point d’étape sur l’Open Data SNCF avec Guillaume Leborgne, directeur de l’Open Data et de la transparence SNCF.



TWITTER Publié le 15/11/2017 à 16:02

Chloé Bonnet, co-fondatrice de Five by Five, agence qui facilite la collaboration entre les grands groupes et les startups, a ensuite débuté la table ronde autour de questions pour lancer les échanges entre les participants : Qu’est-ce que les grands groupes retirent de cette politique d’ouverture des données ? Quels sont les cas d’usages dans les transports ? Comment les échanges de données sont-ils réalisés concrètement ? Quels sont les enjeux de la mise en place des API ?

La relation entre grands groupes et startups, la qualité des données mises à disposition, la limite de l’ouverture des données, l’intégration des données internationales sont quelques-uns des sujets qui ont été abordés dans les discussions.



TWITTER Publié le 15/11/2017 à 15:56