Imprimer la page
Partager la page
RSS


La "fabrique des rails" :
Moulin-Neuf

Créé le 18/04/2014 - Mis à jour le 24/04/2014

C’est le plus gros site de fabrication d'appareils de voie (aiguillages) en France : il en produit plus de la moitié du total utilisés dans l'hexagone, pour le compte de SNCF, mais aussi de la RATP, Vinci, Eiffage, etc. usines de fabrique de rails et d’aiguillages en France. L'établissement existe depuis 1918. Dans le contexte du plan Vigirail et Réseaux 2020, la charge de Moulin Neuf s'accroît. 356 agents y travaillent en 2013, soit 30 de plus qu'en 2012. 30 agents supplémentaires sont attendus en 2014. 


Affichage du fil :

TWITTER Publié le 19/04/2014 à 18h07
SNCF
Les missions de l'Établissement Industriel de la Voie du Moulin-Neuf
BREVE - SNCF
Publié le 19/04/2014 à 11h05

L’Établissement Industriel de la Voie de Moulin-Neuf a pour mission de fournir aux Établissements chargés de la maintenance des voies, une partie du matériel nécessaire au renouvellement ou à la création des installations fixes. L’Établissement met en place l’organisation nécessaire pour satisfaire les demandes dans les meilleures conditions de qualité, de délais et de coûts, tout en optimisant l’utilisation des moyens mis à disposition. Il  participe à l’évolution des produits (prototypes, essais, mise en oeuvre de techniques nouvelles) et à l’adaptation des moyens de production. Il assure également à la demande de ses clients, des prestations techniques ou d’assistance sur le terrain. Un service d’astreinte existe pour répondre aux demandes urgentes pendant les périodes defermeture de l’Établissement. Quatre unités composent l’Établissement :

  • L’Unité Rail Mécanique (soudures des longs rails, régénération des rails, sciage, perçage…)
  • L’Unité Appareils de Voie (assemblage des ferrures, usinage des bois, soudure aluminothermique…)
  • L’Unité Logistique (réception des trains, manutention aux portiques, wagonnage…)
  • L’Unité Maintenance (études d’amélioration et de modification des installations, maintenance des installations, école nationale de formation hydraulique…)
SNCF
Visite de l'établissement industriel de la voie du Moulin Neuf
DIAPORAMA
Publié le 19/04/2014 à 15h57
Media externe
Chambly (60): visite de l'Etablissement industriel des voies de la SNCF
ARTICLE DU 17/04/2014 - picardie.france3.fr picardie.france3.fr
Publié le 24/04/2014 à 19h42

Pendant le week-end de Pâques, le trafic ferroviaire va être interrompu entre la gare d'Amiens et celle de Longueau. La SNCF va procéder au remplacement de 6 aiguillages un peu fatigués puisqu'ils avaient atteint 40 ans de service. Ces aiguillages sont fabriqués par la SNCF à Chambly dans l'Oise.

SNCF
chiffres clés de l'établissement du Moulin Neuf
DIAPORAMA
Publié le 18/04/2014 à 11:36
SNCF
L'histoire de l'Établissement Industriel de la Voie du Moulin-Neuf
BREVE - SNCF
Publié le 19/04/2014 à 17h02

L’Établissement de Moulin Neuf a été créé en 1918 par la Compagnie des Chemins de Fer du Nord pour des raisons de facilité d’exploitation et de réduction des frais de gestion. Cette création émane du souhait de concentrer en un point tout ce qui dépendait du Service de la Voie et de reconstruire les magasins détruits lors de la première guerre mondiale.
L’atelier d’usinage des ferrures d’appareils de voie est ainsi construit en 1930. Au sein de celui-ci, sont usinés et assemblés tous les rails nécessaires à la construction d’une partie des appareils de SNCF et à l’entretien des appareils de la région Nord. Quatre ans plus tard, c’est le début des opérations de soudure électrique des rails par « étincelage ». Dès cette époque, l’établissement est en capacité de souder des rails d’une longueur maximum de 288 mètres. A cette époque, l’atelier de Moulin-Neuf est le seul capable de réaliser des soudures de cette envergure en France.
Dès 1938, année de la création de SNCF, l’atelier de Moulin-Neuf devient un des principaux ateliers de SNCF pour la confection du matériel de voie, grâce notamment à ses installations performantes et à la disposition de matériel converti pour de la confection d’appareils de 46 et 50kg (poids moyen au mètre des rails utilisés). L’atelier est en capacité de réaliser le tiers des besoins de l’ensemble de SNCF. Pendant la seconde Guerre Mondiale, l’atelier est très vite occupé par les allemands, car il représente un fort intérêt stratégique. A partir de 1941, la résistance s'organise sur l’atelier. De nombreux cheminots entrent en résistance par des actes de sabotages et de diffusion de tracts. Les bombardements du site de Moulin Neuf à la fin de la guerre causent d’importants dégâts. Des opérations de reconstruction débuteront rapidement, ouvrant une ère nouvelle pour l’atelier :

  • Inauguration d’une chaîne de soudage pour les rails de la voie courante.
  • Inauguration d’une nouvelle chaîne de soudure pour répondre aux attentes liées aux lignes à grande vitesse.
  • Abandon de l’activité bois de l’atelier …
Visite de l'établissement industriel de la voie du Moulin Neuf
DOSSIER DE PRESSE - SNCF
Publié le 16/04/2014

Des travaux de renouvellement d'aiguillage ont lieu d'avril à août 2014 à Ermont Eaubonne et Saint-Leu La Forêt (95). Les aiguillages sont fabriqués par l'Etablissement Industriel de la Voie du Moulin Neuf. Il s’agit de la deuxième plus grosse usine de France de cette spécialité, située à Chambly, à la limite du Val d'Oise et de la Picardie. La production y a doublé depuis 7 ans et l’usine a embauché 30 spécialistes en 2013.