Imprimer la page
Partager la page

Diminuer notre empreinte écologique

Si le train est par nature un mode de transport respectueux de l’environnement, nous nous sommes aussi engagés à réduire de 30% nos émissions de gaz à effet de serre pour le trafic voyageur entre 1990 et 2020. Aujourd'hui, cette même démarche d’écoconception (la conception de produits respectant les principes du développement durable) s’applique à tous nos équipements, nos matériels et nos bâtiments.


De nouvelles gares
qui se fondent dans la nature

Dès leur conception, les gares TGV de Besançon Franche-Comté et de Belfort-Montbéliard ont pris en compte tous les enjeux durables de la Ligne à Grande Vitesse Rhin-Rhône. Véritables pôles d'échange, elles privilégient l'intermodalité, l'utilisation de plusieurs modes de transport pour un même déplacement. Elles facilitent ainsi votre passage du TGV au TER, à l'automobile, au bus et au vélo.

Vous ne l'aviez pas remarquée ? C'est normal. La gare de Besançon Franche-Comté est partiellement enfouie et coiffée de végétation en toiture. 75% de ses consommations proviennent d'énergies renouvelables. Elle est équipée d'une chaufferie bois, de 300 m2 de panneaux photovoltaïques en toiture et d'une station solaire.


Plus accessible et verte, la gare TGV Belfort-Montbéliard

La gare TGV Belfort-Montbéliard est conçue comme une gare pont : au centre, un quai unique de 400 m de long et de 15 m de large dessert les quatre voies. L’intérieur des bâtiments est revêtu de bois. Le chauffage monte des profondeurs du sol grâce à des sondes géothermiques associées à des pompes à chaleur. Quant aux eaux de pluie et de ruissellement, elles sont filtrées dans des tranchées végétalisées avant de rejoindre les canalisations.


d’émissions de CO2 pour nos équipements et matériels de traction entre 2007 et 2010

la certification Haute Qualité Environnementale a été attribuée aux gares TGV de Besançon Franche-Comté et Belfort-Montbéliard.


Plus sur le sujet