Imprimer la page
Partager la page

Traversez
en toute sécurité
aux passages
à niveau

À l’occasion de la 10e journée nationale de sécurité aux passages à niveau, SNCF reconduit sa campagne de sensibilisation. Son objectif ? Lutter contre les mauvaises pratiques et la prise de risque des usagers aux passages à niveau.

Découvrez la campagne en détails


Une campagne
de sensibilisation

Co-signée avec la Sécurité Routière, SNCF reconduit sa campagne « Le Cascadeur ». Une vidéo percutante qui explique les bons comportements à adopter par les automobilistes, les cyclistes et les piétons aux abords des passages à niveau.

« Ne risquez pas votre vie aux passages à niveau, respectez le code de la route ».

Il met en scène un cascadeur dont le métier est de faire face à tous les dangers et de prendre des risques. Pourtant, le cascadeur ne prend aucun risque lors du franchissement d’un passage à niveau : il respecte le code de la route pour traverser en toute sécurité.

Visionnez sans attendre les règles de sécurité mises en scène à travers de courtes vidéos décalées !

Découvrez les règles de sécurité


Voir la vidéo

Vidéo :

Les Règles à respecter

Un passage à niveau n’est pas un carrefour comme un autre. Il n’est pas dangereux si on le traverse en respectant le code de la route.

Voici quelques principes :

  • ralentir à l’approche du passage à niveau
  • s’arrêter au stop ou au feu clignotant
  • attendre l’ouverture complète des barrières pour s’engager
  • si immobilisation en pleine voie, se dégager en cassant les barrières

SOYONS PRUDENTS

Parmi les victimes on déplore ces dernières années de plus en plus de piétons et de cyclistes, moins attentifs au respect du code de la route.

La cause des accidents est dans la quasi-totalité due au non-respect de la règlementation, délibéré ou lié à l’inattention, particulièrement sur des trajets quotidiens.

Les facteurs aggravants restent bien souvent la vitesse excessive à l’abord du passage à niveau, le passage en chicane ou encore le non-respect des panneaux de signalisation comme le stop.

Ces infractions sont souvent motivées par un temps d’attente jugé trop long aux barrières, la certitude de maîtriser le risque sur les trajets habituels, la mauvaise compréhension de la signalisation ou encore la méconnaissance des sanctions encourues.

En savoir plus sur la sécurité au passage à niveau