Imprimer la page
Partager la page

Numéros d’alerte
3117 et 31177

Initialement lancé pour les trains Transilien, le numéro d’urgence 3117 a été généralisé sur l’ensemble du territoire en juin 2013. Depuis le 14 décembre 2015, il est également disponible par SMS au 31177. Informez-vous sur l’usage et l’action de ces numéros d’alerte.


Pour rappel :

Pompiers (18)
Police (17)
Samu (15)
Urgence en Europe (112)

Quand
et pourquoi ?

En cas de situation qui présente un risque pour votre sécurité, SNCF doit agir rapidement et efficacement.

C’est la mission des 45 opérateurs du numéro d’urgence : ils informent les secours (pompiers, police, SAMU, démineurs) en temps réel, leur fournissent la localisation de l’appel et apportent leur connaissance de la circulation de trains.
 
En gare ou à bord d’un train, si vous êtes victime ou témoin d’une situation suspecte, dangereuse ou d’une agression, composez :

  • le 3117 par téléphone, numéro gratuit depuis mobile et fixe
  • le 31177 par SMS, au coût opérateur d’un SMS normal

Ces numéros sont complémentaires et ne se substituent pas aux numéros des services de secours publics compétents.

Depuis le 1er septembre 2015, le service de numéros d’alerte s’est ouvert à la problématique terroriste. Les opérateurs ont été spécialement formés au sujet, et un traitement et suivi spécifique sera fait aux appels concernés.


Comment ça
fonctionne ?

Ces deux numéros sont actifs 24h/24 et 7j/7, sur tout le Réseau Ferré National. L’appel au 3117 (canal téléphonique) ou au 31177 (canal SMS) vous mettent en relation avec un opérateur du Centre de Gestion des Appels SNCF en moins de 25 secondes.

Il collecte des informations clés : identification de l’appelant, nature de l’appel (malaise ou danger encouru par un voyageur), localisation (gare et heure de départ, gare d’arrivée, endroit où se passe l’incident : avant, milieu, arrière du train). L’opérateur formalise un diagnostic de votre situation.
Le numéro appelant est enregistré pour permettre un retour de communication instantané et peut être géo-localisé.

En fonction du diagnostic établi, l’opérateur du 3117/31177 transmet « pour action » au Poste de Commandement National Sûreté (PCNS) de SNCF et/ou au Centre Opérationnel de la Gestion des Circulations de SNCF.

Les 45 opérateurs sont détenteurs d’une carte professionnelle délivrée par le Conseil National des Activités Privées de Sécurité (CNAPS). Ils sont donc formés à toutes les situations et peuvent recevoir 2 000 appels par jour.