Imprimer la page
Partager la page

Les succès
de SNCF en Inde

SNCF accompagne Indian Railways sur la grande vitesse, la rénovation et la modernisation des infrastructures, les transports urbains et périurbains.


Coopération renforcée

SNCF et le ministère des Chemins de Fer de la République de l’Inde (Indian Railways Board) ont signé le jeudi 14 février 2013 un protocole d’accord de coopération. Cet accord-cadre, signé à New Delhi par le Président du Railways Board, Vinay Mittal, et par le Président de SNCF, Guillaume Pepy, recentre la collaboration des deux partenaires sur 4 domaines prioritaires :

  • les lignes à grande vitesse (LGV)
  • la rénovation des gares
  • la modernisation du réseau ferroviaire indien existant
  • les transports urbains et périurbains

D’une durée de cinq ans renouvelables, cet accord s’appuie sur une longue relation entre les deux parties, commencée en 2004. Il s’inscrit dans le plan de développement des chemins de fer indiens à l’horizon 2020.


SNCF en Inde

SNCF est déjà présent en Inde depuis plusieurs années, notamment à travers ses filiales Systra et Geodis et plus récemment AREP et Keolis :

  • Systra a contribué en 2010 à une première étude de faisabilité technique de la ligne à grande vitesse Pune-Mumbai-Ahmedabad. Elle participe à différentes phases des métros de Delhi, Mumbai, Bangalore, Calcutta et aussi aux travaux d’ingénierie des lignes de frets dédiées lancées par Indian Railways.
  • Geodis Wilson déploie en Inde des activités de transport et de logistique grâce à un réseau pan-indien d’agences.
  • Arep Ville a réalisé en 2009-2012 le schéma directeur de rénovation de la prestigieuse gare centrale de Mumbai (CST Station), une des gares les plus fréquentées au monde avec plus d’un million de passagers par jour.
  • Keolis sera l’exploitant du futur métro automatique d’Hyderabad, capitale de l’État d’Andhra Pradesh.

Future ligne
à grande vitesse

D’ores et déjà, SNCF et Indian Railways ont décidé de réaliser ensemble une étude de développement de la ligne à grande vitesse Mumbai - Ahmedabad (près de 450 km), projet mené et financé par SNCF avec le soutien du ministère des Finances. Outre SNCF lui-même, plusieurs branches et filiales du groupe – dont Gares et Connexions, AREP, Keolis et Systra – pourront être impliquées dans la mise en œuvre de cet accord avec leurs homologues indiens.


Métro d’Hyderabad

Larsen et Toubro Metro Rail (L&T), leader indien dans le domaine de l’ingénierie et de la construction, a confié au groupe Keolis l’exploitation et la maintenance du futur métro d’Hyderabad, capitale de l’État d’Andhra Pradesh. La fréquentation de ce réseau de 71 km est estimée à 1,5 million de voyageurs par jour. Totalement automatique, ce métro aérien circulera sur un viaduc à partir de 2015. Pendant la phase de construction, Keolis aura un rôle de conseil et apportera sa vision d’exploitant. L’objectif pour la ville d’Hyderabad : apporter de nouvelles solutions de déplacement aux 9 millions d’habitants de son agglomération via les transports publics.