Imprimer la page
Partager la page

La gestion des gares

Espaces publics administrés par la branche Gares & Connexions de SNCF, les gares sont des lieux indispensables à l’activité sociale et économique de la France. Les données relatives à leur activité, régulée par l’État, doivent être accessibles à tous. Textes de référence, comptes rendus d’Instances Régionales de Concertation (IRC), données en Open Data, et bientôt les courriers du directeur des gares : dans une démarche d’ouverture, SNCF met en ligne ses documents concernant les gares françaises.

Découvrez la transparence

Voir le site de Gares & Connexions


La transparence
sur l’activité
des gares

Infrastructure et point de rencontre entre politique de transport et d’aménagement des villes, les gares sont des lieux publics administrés par SNCF. Dans une logique de transparence, l’entreprise donne accès aux données les concernant. Pour plus d’explications, découvrez l’interview de Patrick Ropert, directeur de Gares & Connexions.


« La gestion des gares
n’est pas un secret »

Trois questions à Patrick Ropert, Directeur de Gares & Connexions.

Que signifie l’ouverture des données pour Gares & Connexions ?
Le devoir de transparence est un socle pour Gares & Connexions, activité régulée qui doit garantir un traitement neutre et non discriminatoire à l’ensemble des opérateurs qui utilisent les gares.
Nous nous imposons à Gares & Connexions une régulation de transparence et entrons ainsi pleinement dans la démarche engagée par le groupe SNCF. Les gares, peut être, plus encore que les activités de transport, doivent être exemplaires vis-à-vis de toutes leurs parties prenantes : les collectivités locales, les opérateurs, nos clients, nos partenaires et les voyageurs. C’est la méthode la plus simple pour assurer un service impartial de qualité, en mettant les chiffres sur la table, tout simplement : la gestion des gares n’est pas un secret.

 


Quels sont les premiers éléments qui sont partagés ici ?
J’ai souhaité rendre accessibles tous les documents qui sont vraiment les références pour notre métier, pour permettre à tous de se renseigner, de comprendre le fonctionnement de notre activité et tout ce que nous entreprenons avec nos partenaires. Les comptes-rendus des Instances Régionales de Concertation sont à ce titre très riches, car ils reprennent tous les échanges de Gares & Connexions avec les représentants de l’Etat, les régions, les collectivités et les villes, sur toutes les facettes au cœur du métier de gestionnaire de gare : l’exploitation au quotidien, comme les investissements dans la modernisation des gares et le développement de l’intermodalité. Nous avons également amorcé la démarche sur les courriers officiels, qui devraient bientôt être également publiés lorsque leurs auteurs ne s’y opposent pas. Ces sont des données que l’on souhaite compléter et enrichir dans le temps. La vertu de cette démarche est de nous conduire à monter en qualité dans la production et la gestion de ces données, de manière à les rendre homogènes et lisibles.


Quels usages envisagez-vous pour ces données ?
J’espère un retour ou des réactions constructives ! C’est l’avantage de l’ouverture des données : pouvoir s’enrichir de l’intelligence collective. Plus globalement, je crois énormément à l’Open Data, qui est la base d’une construction citoyenne, et au Big Data, pour croiser les données et, in fine, créer de la valeur informative pour les clients. Je souhaite donner aux visiteurs une autre vision de la gare, une vision plus ouverte mais surtout plus pratique. Nous travaillons déjà, sur la base de nos datas brutes, à une autre manière de nous adresser à eux, sous une forme que je souhaite plus ludique, plus riche et plus utile. J’espère pouvoir vous montrer les premiers résultats dans les mois qui viennent !


Les Instances Régionales
de Concertation (IRC)

Enjeux, fréquentation, services disponibles, investissements et revenus : l’activité des gares dans son ensemble est abordée dans les documents de présentation des Instances Régionales de Concertation. Prévues par le décret n°2012-70 du 20 janvier 2012, les IRC se réunissent une fois par an à l’initiative du directeur des gares. La composition de ces réunions est déterminée dans chaque région par le représentant de l’État et la publication de leurs comptes rendus est à l’initiative des participants en faisant la demande.

Pour en savoir plus sur l’activité des gares françaises, consultez les comptes rendus 2015 et les archives des IRC, ainsi que le dernier rapport annuel de Gares & Connexions.

ACCÉDEZ AU RAPPORT ANNUEL 2015 DE GARES & CONNEXIONS

Accédez aux jeux de données  IRC

Accedez aux jeux de données Comptes rendus IRC


Les documents
de référence

Prestations ferroviaires, patrimoine en gare et commerces : chaque composante de l’activité des gares est décrite par le Document de Référence des Gares (DRG). Ce document présente les grands principes qui établissent les relations entre SNCF, SNCF Réseau et les entreprises ferroviaires candidates à l’accès par le réseau aux gares de voyageurs.

Télécharger le Document de Référence des Gares de voyageurs 2015 (Pdf)

Voir tous les textes de référence concernant les entreprises ferroviaires



Les données
des gares
en Open Data

Dans le cadre de sa mission de service public, SNCF récolte un grand nombre de données, qu’elle rend accessibles à tous sur le site data.sncf.com. Horaires des lignes, cartographie des gares, équipements d’accessibilité, services, ou encore API (interface de programmation) objets trouvés : retrouvez sur ce site de nombreuses données brutes liées à l'activité des gares.

Accédez aux données ouvertes des gares