Publié le

Accident ferroviaire grave à Brétigny

Vendredi 12 juillet à 17h14, le train INTERCITES Paris-Limoges n° 3657 a déraillé en gare de Brétigny Sur Orge (Essonne), avec 385 passagers à bord. Il était parti de Paris-Austerlitz à 16h53 et devait arriver à Limoges-Bénédictins à 20h05.

Contact et soutient aux victimes et à leurs proches

L'entreprise SNCF et tous ses agents, par l'intermédiaire de son président, Guillaume Pepy, exprime son émotion devant cet accident et mobilise tous ses moyens pour aider les voyageurs.

Depuis vendredi après midi, 300 agents et 500 secouristes étaient sur les lieux de l’accident. Dès samedi matin, de nouvelles équipes de volontaires SNCF ont été envoyées pour aider et informer les voyageurs dans les gares de la ligne.

Les enquêtes amorcées dès vendredi soir sont encore en cours. Selon les premiers éléments, le déraillement serait dû à une pièce de métal défaillante dans l'aiguillage de la voie. L’éclisse, cette agrafe en acier qui relie deux rails dans un aiguillage, est sortie de son logement a précisé Pierre Izard, le directeur général de SNCF Infra, samedi matin. SNCF annonce le contrôle immédiat des 5 000 pièces semblables du réseau.

Accident de Brétigny : les faits à 23h15

Le train accidenté était l'Intercités numéro 3657 parti à 16h53 de Paris Austerlitz, en direction de Limoges avec des arrêts prévus à Chateauroux et la Souterraine. 385 voyageurs étaient présents à bord.

  • A 17h14, le train est passé sur la voie 1 en gare de Brétigny à une vitesse normale : le relevé de vitesse de la locomotive indique une vitesse de 137 km/h pour une vitesse limite de 150km/h
  • A 16h45, un train est d'ailleurs passé sur la même voie sans signalement particulier
  • Les premières constatations indiquent que le déraillement semble avoir eu lieu à la hauteur d'un aiguillage situé à 200 mètres en amont de la gare
  • Cet aiguillage a fait l'objet d'une tournée de surveillance pour la dernière fois le 4 juillet
  • Par ailleurs, des travaux récents ont eu lieu sur la voie 2 sans rapport avec la voie 1

Les enquêtes judiciaires, du ministère des transports, de la SNCF devront déterminer les circonstances et les causes de ce déraillement.

Infographie de l'accident du train 3657

Mesures de prise en charge voyageurs

  • Une prise en charge psychologique est mise en place
  • 10 bus RATP ont été dépêchés pour assurer le retour vers Paris des voyageurs du train
  • Plus de 300 chambres d'hôtel ont été mises à disposition des voyageurs à Paris
  • 3 cars longues distance ont été mis à disposition des voyageurs souhaitant poursuivre leur trajet
  • Des agents SNCF, volontaires de l'urgence et des psychologues répondent aux familles
  • A 7h, 1100 appels de famille ont été pris en charge par le biais du numéro vert
  • Les familles de voyageurs sont également accueillies dans les 4 gares de la ligne : Paris Austerlitz, La Souterraine, Châteauroux et Limoges-Bénédictins

 

Le numéro vert de prise en charge des victimes et de leurs familles

N°Vert : 0 800 130 130

Appel gratuit depuis un poste fixe

Parce que nous ne sommes que des hommes...

Ce soir nous pouvons parler de catastrophe ferroviaire. Ces si rares catastrophes, impliquant des trains. La précédente est celle de la gare de Lyon (GDL) en 1988, celle d’aujourd’hui est la plus grave après GDL. Je ne vais pas revenir sur la catastrophe en elle-même, son déroulement. Les divers médias le font, avec une exactitude toute relative, mais ils le font. Les petites infographies suivantes vous permettrons de mieux comprendre, très brièvement.

Aller à la source

Trains desservant Limoges le 13/07/2013

SNCF recommande de ne pas voyager sur la ligne Paris – Limoges ce samedi 13 juillet, les billets sont remboursés pour les voyageurs concernés.

Pour les personnes qui ne peuvent reporter leur voyage, SNCF a mis en place une desserte extrêmement réduite de Limoges. Pour toute information sur ces trains, rendez-vous sur infolignes

Point presse samedi

Eléments du deuxième point presse du samedi 13 juillet à 11h00.

  • Déroulé des évènements
  • Schéma de l'accident
  • Schéma et mise en situation de l'éclisse dans le coeur d'aiguillage
  • Premeirs constats
  • Point sur l'info trafic samedi à 11h

Télécharger le communiqué de presse (PDF, français, 469 Ko)

Prévisions de trafic dimanche 14 juillet 2013 sur Paris-Limoges-Toulouse

Compte tenu de l’état très dégradé des infrastructures à la suite du déraillement du train 3657 en gare de Brétigny le 12 juillet, les circulations ne peuvent pas encore être rétablies.

SNCF organise une desserte de dépannage par des itinéraires alternatifs pour tous les voyageurs qui doivent impérativement se déplacer sur chacun des principaux axes. Retrouvez toutes les prévisions trafic axe par axe.

Point presse dimanche

Guillaume Pepy, président de SNCF, Jacques Rapoport, président de Réseau Ferré de France et Pierre Izard, Directeur Général délégué SNCF Infra ont tenu une conférence de presse le dimanche 14 juillet 2013 pour faire un point de situation sur l'accident de Brétigny sur Orge.

Télécharger le communiqué de presse (PDF, français, 1855 Ko)

Le déroulé du week-end en vidéos

Vidéo : Accident de Brétigny-sur-Orge : prise en charge voyageurs

Vidéo : Opération de relevage du train accidenté à Brétigny

Vidéo : Accident de Brétigny-sur-Orge : point de situation le soir de l'accident

Trafic de la journée du lundi 15 juillet

Pendant les travaux de remise en état des installations de Brétigny-sur-Orge, la circulation des trains s’organise de la façon suivante pour le lundi 15 juillet :

Lignes Intercités :

LIGNE PARIS > LIMOGES > TOULOUSE
LIGNE PARIS AUSTERLITZ > ORLÉANS

RER C Transilien :

JUVISY > SAINT-MARTIN D'ETAMPES
JUVISY > DOURDAN LA FORÊT