SNCF au Qatar : tramway et métro à Doha

Le groupe SNCF renforce sa position de leader du mass transit mondial en remportant, avec la RATP, le contrat d’exploitation et de maintenance d’un des plus important projets de transport public au monde, celui du métro automatique de Doha et du tramway de Lusail, ville en construction au nord de la capitale qatarienne.

Une joint-venture franco-qatarie

Constituée pour ce projet, la joint-venture RKH Qitart, qui regroupe RATP Dev et Keolis (49%) et la société qatarie Hamad Group (51%), exploitera le nouveau réseau multimodal durant vingt ans. La candidature commune des sociétés des groupes RATP et SNCF a bénéficié d’un très fort soutien des pouvoirs publics français.

Un projet de transport public adapté aux villes connectées (Smart Cities)

Rames automatiques de dernière génération, stations et interconnexions high-tech, services digitaux... Le métro automatique de Doha est une vitrine de tous les derniers savoir- faire en matière de mobilité urbaine. Il fonctionnera sans conducteur, à l’aide de la technologie de contrôle automatique CBTC (Communications Based Train Control), dont Systra participe au développement.

Le réseau de tramway de Lusail présente, pour sa part, la particularité d’être à 50% souterrain.

L’un des plus importants projets de transport public au monde

Avec plus de 2,6 millions d’habitants, soit 90% de la population totale du Qatar, regroupés sur Doha et sa banlieue, ce réseau est indispensable pour décongestionner les axes routiers.

Le métro automatique de Doha :

  • regroupera 3 lignes pour un total de 75 km, dans un premier temps
  • desservira 37 stations dont 6 conçues par Arep, filiale de SNCF Gares & Connexion
  • sera fonctionnel en 2020
  • accueillera 640 000 voyageurs quotidiens dès 2021

Le tramway de Lusail :

  • regroupera 4 lignes pour un total de 18 km
  • desservira 25 stations
  • sera fonctionnel en 2020