Crédit photo en-tête de page : Seb Godefroy

Recrutement : la SNCF cherche le bon « match »

La SNCF est constamment en recherche d’innovation pour attirer de nouveaux candidats. Après avoir investi avec succès les nouveaux réseaux sociaux tels que Snapchat ou TikTok, nous lançons une campagne de recrutement sur Tinder, l’application de rencontres.

Accédez à nos offres d’emploi

Notre cible de candidats et candidates, âgée de 18 à 34 ans, utilise majoritairement les applications de rencontres, dont l’usage s’est développé durant la pandémie. L’application Tinder a notamment vu bondir son nombre d’utilisateurs en France de 33% en deux ans, et en compte désormais plus de 7 millions.

En lançant cette nouvelle campagne de recrutement sur Tinder, nous souhaitons attirer des profils jeunes, à la recherche d’une entreprise innovante, tournée vers l’avenir.

Comment ça marche ?

Du 8 au 22 novembre prochain, les utilisateurs de Tinder ne voient plus seulement apparaître les profils des célibataires autour d’eux mais se voient également proposer des opportunités d’emploi. S’ils sont intéressés, ils pourront « swiper » sur la publicité (glissement de doigt latéral pour dire si la publicité présentée plaît), et seront redirigés sur la page emploi.sncf.com.

Autre atout de l’application, Tinder permet de géolocaliser les potentiels candidats proches de nos besoins. La campagne sera ainsi diffusée auprès des régions qui recrutent le plus : Île-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, Grand Est et Hauts-de-France.

Tentative d’approche sur Tinder