Crédit photo en-tête de page : Christophe Recoura

Notre engagement pour l’accessibilité

Les enjeux d’accessibilité sont au cœur de la raison d’être de notre Groupe. Revue des actions concrètes de nos entités comme de nos collaborateurs.

Mis à jour le

Pour mener une politique d’accessibilité efficace et contribuer à une société plus solidaire et inclusive, nous nous engageons à travers un certain nombre d’actions concrètes.

Ces dernières sont mises en œuvre par l’ensemble de nos entités et de nos collaborateurs, aussi bien en innovant qu’en faisant de l’écoute de tous nos clients une priorité.

Des actions diverses et soutenues

Concrètement, le développement de l’accessibilité au transport par train nécessite une implication soutenue et ce, sur plusieurs fronts et avec différentes échelles de temps. Cela concerne notamment : 

  • des travaux de mise en accessibilité des quais et des bâtiments voyageurs
  • des aménagements du matériel roulant
  • l’accompagnement par nos services, grâce à l’humain et au numérique, des voyageurs en situation de handicap, en gare et à bord de nos trains
  • la formation aux besoins spécifiques de nos clients les plus fragiles

Un travail de fond

Depuis 2005, la loi pour l’égalité des droits et des chances1 sert de boussole aux acteurs publics et privés dans le but de suivre le développement de l’accessibilité dans un ensemble de domaines, parmi lesquels le transport.

Ce travail de fond, nous l’avons engagé il y a plus de 15 ans, afin de rendre accessible toute la chaîne du déplacement qui comprend :

  • le cadre bâti des gares
  • les quais
  • les accès aux quais (passerelles, souterrains…)
  • les aménagements des trains
  • l’achat des billets de train, les services d’accompagnement pour les personnes handicapées et à mobilité réduite, et les services de réclamation

Le groupe SNCF s’est également doté d’une direction de l’Accessibilité pour garantir la coordination des différents acteurs concernés et s’assurer que les mesures prévues par les différentes réglementations suivent le bon tempo.

En accord avec la loi pour un nouveau pacte ferroviaire2, cette direction est aujourd’hui rattachée à la direction générale Clients et Services de SNCF Réseau, qui joue le rôle de garant de l’équité du système vis-à-vis de tous les transporteurs circulant sur le réseau ferroviaire national.

Des investissements financiers et humains

Dans le cadre de cette politique de renforcement de l’accessibilité, nous avons décidé :

  • d’investir pour améliorer l’accessibilité des gares, des quais et des trains3
  • de mettre en place des services adaptés et notamment, un véritable service d’assistance et d’accompagnement des voyageurs handicapés ou à mobilité réduite (d’un point d’accueil en gare jusqu’à la place dans le train)
  • de former nos agents en contact avec les clients afin qu’ils soient à même de répondre le mieux possible aux attentes spécifiques des personnes en situation de handicap.

Quels sont les travaux déjà réalisés ?

Si vous voulez suivre les actions effectuées par les acteurs du système ferroviaire au bénéfice du développement de l’accessibilité pour un transport pour tous, mais aussi celles menées par la direction de l’Accessibilité SNCF Réseau, vous pouvez télécharger nos rapports annuels.

Consultez nos rapports annuels

Comment nous formons nos agents

Nos agents sont fortement impliqués dans l’accueil des voyageurs handicapés et à mobilité réduite.
Pour cela, nous avons conçu, en collaboration avec l’ensemble des transporteurs et La OUI Académie4, une formation portant à la fois sur le contexte légal, les différentes familles de handicap, ainsi que la bonne manière de s’adresser à des personnes en fonction de leur handicap.

Au sein de cette formation, imaginée avec les associations de personnes handicapées, un second volet plus pratique s’adresse aux agents amenés à réaliser des prestations d’assistance. Il concerne l’apprentissage de gestes techniques comme le maniement d’une plateforme élévatrice pour permettre à une personne en fauteuil d’accéder à un train, ou le guidage en gare d’une personne non-voyante.

1 La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées introduit, pour la première fois, dans le code de l’action sociale et des familles, une définition du handicap inspirée de la classification internationale du handicap.

En savoir plus

2 La loi pour un nouveau pacte ferroviaire a été adoptée le 14 juin 2018.

En savoir plus

3 350 millions d’euros investis chaque année par Gares et Connexions, auxquels contribuent l’État, les Régions ainsi que ponctuellement l’Union européenne, notamment par l’appui du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER).

En savoir plus sur Gares & Connexions

4 Centre de formation interne à la SNCF et dédié à nos agents du service clients.