Crédit photo en-tête de page : Bertrand Jacquot / SNCF

Louis Giard

Découvrez le parcours de Louis Giard, véliplanchiste en IQFoil et chargé de communication externe à la direction régionale PACA.

Mis à jour le

Louis Giard, chargé de communication externe à la direction régionale PACA

Sa carrière

« Les montagnards se mettent naturellement au ski, moi j’ai grandi à la Trinité-sur-Mer, alors faire de la voile, c’était un passage obligé ! », assure Louis Giard. Pour le natif de Vannes, la voile est d’abord une évidence. Il découvre les rudiments de la navigation, dès sa plus tendre enfance, en Optimist et à travers les longues balades familiales dans le port de la Trinité-sur-Mer. À 11 ans, Louis jette finalement son dévolu sur la planche à voile : « Je regardais mon grand frère Paul. Le voir préparer son matériel de funboard m’a donné envie».

Du club de Carnac à l’équipe de France

Le Yatch Club de Carnac, en Bretagne, voit la jeune pousse éclore. Quatre ans après ses débuts en planche à voile, il est médaillé de bronze aux championnats de France espoirs et s’offre, en 2009, un podium aux mondiaux des moins de 17 ans. À force de travail et d’abnégation, le jeune homme est sacré champion du monde chez les jeunes, en catégorie RS:X. Des performances qui lui permettent d’intégrer l’équipe de France, en 2013, à seulement 20 ans.

Un nouveau cycle et les yeux braqués sur Paris 2024

Après avoir manqué de peu la qualification aux Jeux olympiques de Tokyo 2020 en RS:X, le véliplanchiste breton a décidé de prendre un tournant dans sa carrière en s’orientant vers l’IQFoil. Cette classe de planche à voile a été sélectionnée pour remplacer le RS:X dans les épreuves olympiques, à partir des JO 2024.

Pour mettre toutes les chances de son côté dans ce nouveau cycle, Louis Giard s'est installé dans le sud de la France et travaille dorénavant comme chargé de communication externe à la direction régionale PACA. Un équilibre professionnel et sportif qui lui permet de s'entraîner à Marseille... sur le plan d'eau des futurs JO de Paris. « J'espère que la rade n'aura plus de secrets pour moi en 2024 », confie Louis Giard, entièrement tourné vers ce nouvel objectif.

Son palmarès

  1. 2019

    2019

    Vainqueur de Coupe du monde à l’étape d’Enoshima (RS:X)

  2. 2018

    2018

    Médaille de bronze aux championnats du monde, médaille de bronze aux championnats de France, vainqueur de Coupe du monde à l’étape de Miami et 4e aux championnats d’Europe (RS:X)

  3. 2017

    2017

    Vainqueur de coupe du monde aux étapes d’Hyères et Miami, champion d’Europe et vice-champion de France (RS:X)

  4. 2015

    2015

    Médaille de bronze aux championnats d’Europe (RS:X)

  5. 2014

    2014

    Vainqueur de Coupe du monde à l’étape d’Abu Dhabi et champion de France (RS:X)