Théophile Onfroy

Découvrez le parcours du rameur Théophile Onfroy, médaillé de bronze aux championnats du monde 2018, vice-champion d’Europe 2017 et responsable opérationnel de service en gare de Nancy.

Mis à jour le

Théophile et Valentin Onfroy – l’aide du Dispositif Athlètes SNCF pendant la crise

Sa carrière

Autre pilier du duo fraternel qu’il forme avec Valentin - son frère cadet également membre du dispositif Athlètes SNCF -, Théophile Onfroy a lui aussi été piqué par le virus de l’aviron. À 13 ans, le voilà sur le plan d’eau du Cercle nautique verdunois pour imiter ses parents qu’il a toujours vus avec une rame à la main.

Très attaché à sa famille et à ses origines lorraines, Théophile Onfroy a d’ailleurs récemment quitté Nantes et la Loire-Atlantique, où il s’entraînait la saison dernière, pour rejoindre son frère Valentin au Pôle France de Nancy.

Frères de rames

Et lorsque les Onfroy sont réunis dans le même aviron, les breloques ne sont jamais loin. Dernier fait d’armes de Théophile et Valentin : une belle médaille de bronze en deux de pointe aux championnats du monde 2018. À 26 ans, Théophile voit maintenant plus loin et rêve de consécration olympique, à l’image du duo Benjamin Rondeau et Germain Chardin (également salarié de notre Groupe) qui l’avait tant fait vibrer lors des JO de Pékin 2008, en montant sur la troisième marche du podium.

« En plus d’avoir eu la chance de ramer avec eux, je les ai aussi beaucoup écoutés. Ils m’ont montré qu’il fallait toujours avoir de l’ambition, même au-delà de l’aviron », confie le rameur. Au-delà de l’aviron, il y a notamment SNCF où Théophile occupe le poste de responsable opérationnel en gare de Nancy.

Du plan d’eau à la gare de Nancy

« Depuis que j’ai intégré le dispositif Athlètes SNCF, en 2018, j’ai le sentiment d’avoir trouvé le juste équilibre dans ma vie. J’ai certes mes entraînements et ma préparation à suivre, mais mon esprit est également tourné vers mes missions en gare : des agents à manager, la sécurité, l’orientation des clients, etc. », explique Théophile Onfroy.

Une nouvelle vie, partagée entre les rames et la SNCF, qui permet aux deux frères Onfroy de « continuer à écrire ensemble leur histoire tout en se faisant plaisir ».

Mot à mot

Le jour de mon arrivée chez SNCF, j’ai proposé à ma cheffe de venir me rendre visite à mon centre d’entraînement. Je voulais qu’elle comprenne mon quotidien et les raisons pour lesquelles je ne serai pas avec mes collègues en gare tous les jours. L’idée lui a tellement plu qu’elle a souhaité organiser un séminaire auquel tous les agents pourraient participer. C’est quelque chose qui me tient vraiment à cœur, une façon de renvoyer l’ascenseur à des collègues qui m’ont bien accueilli et suivent mes performances. Récemment, après les championnats de France, deux articles de journaux avaient été affichés dans les bureaux. Je leur ai pour ma part ramené la médaille.

Son palmarès

  1. 2019

    2019

    Champion de France en deux sans barreur (M2-)

  2. 2018

    2018

    Médaille de bronze aux championnats du monde
    (M2-), médaille d’argent et de bronze en coupe du monde (M2-) et vice-champion d’Europe en deux de pointe

  3. 2017

    2017

    Vice-champion d’Europe (M2-) et médaille d’or et de bronze en Coupe du monde (M2-)

  4. 2016

    2016

    11e aux Jeux olympiques de Rio et médaille de bronze aux championnats d’Europe (BLM4-)

  5. 2015

    2015

    Vice-champion du monde (M2-) et vice-champion d’Europe (M2-)