Les Athlètes SNCF remportent 7 médailles aux Jeux de Tokyo

Aux Jeux olympiques comme aux paralympiques, la moisson fut belle pour nos athlètes SNCF présents à Tokyo : 7 médailles, dont 3 en or. Retour sur cette olympiade exceptionnelle.

Mis à jour le

Lecture 3 min.

Au total, 12 des 28 athlètes SNCF pouvant être qualifiés ont réussi à obtenir leur billet d’entrée pour participer aux Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo 2020. Ils représentaient la France dans de multiples disciplines : athlétisme, judo, karaté, escrime, rugby fauteuil, skateboard, voile et aviron.

Au fil des compétitions, nos cheminots de haut niveau ont ainsi décroché :

  • 3 médailles d’or
  • 2 médailles d’argent
  • 2 médailles de bronze.

Bilan de ces 4 semaines de sport riches en émotions.

Nos médailles olympiques

À l’issue des épreuves olympiques terminées le 8 août dernier, le bilan s’est avéré extrêmement positif. Nos cheminots sont ainsi montés 5 fois sur le podium :

  • Notre agent commercial en gare d’Avenue Foch, Steven Da Costa, est devenu le premier champion olympique de l’histoire du karaté.
  • La benjamine du dispositif, Sarah-Léonie Cysique, judokate et agent d’escale au sein de l’équipe d’assistance rapide, a décroché la médaille d’or en équipe et médaille d’argent en individuel.
  • Le judoka, et agent commercial en gare de Paris-Nord, Alexandre Iddir, a accédé, lui, à la première place du podium avec une médaille d’or par équipe mixte.
  • Après une magnifique course en aviron deux de couple poids légers, Laura Tarantola, assistante chef de projet qualité de vie au travail à l’ESV TGV Rhône-Alpes, a obtenu une médaille d’argent.

Nos médailles paralympiques

Les Jeux paralympiques ont pris fin le 5 septembre dernier. Place à Paris 2024 ! Nous y avons été bien représentés avec 2 belles médailles :

  • L’escrimeur en fauteuil Romain Noble a décroché la médaille de bronze dans la catégorie fleuret par équipe. Une belle performance en forme de point d’orgue pour l’assistant planificateur travaux à l’Infrapôle Aquitaine, dont la carrière sportive s’achève.
  • Médaille de bronze pour le coureur Trésor Makunda sur le 400m dans la catégorie T11. L’ambassadeur à la direction des situations sensibles et son guide ont au passage battu leur record personnel.

Les autres résultats de nos athlètes à Tokyo

S’ils ne sont pas parvenus à décrocher une des 3 breloques olympiques, nos athlètes ont porté haut les couleurs de la France et de la SNCF. Revue d’effectif :

  • Le skateboardeur et chargé de projets sportifs et bien-être à la direction des gares d’Ile-de-France, Vincent Milou, a terminé à la 4e place en skateboard street.
  • Aurel Manga, sprinteur et assistant maîtrise d’œuvre travaux télécoms à l’ESTI Ile-de-France, est allé jusqu’en finale du 110m haies et a battu son record personnel.
  • L’agent commercial en gare de Paris-Montparnasse, Orlann Ombissa-Dzangue, a aussi été finaliste du relais 4x100m.
  • Le skipper et assistant chef de projet au pôle ingénierie de Marseille, Kevin Peponnet, et son coéquipier, n’ont malheureusement pas atteint le top 10 pour accéder à la finale.
  • Cédric Nankin, rugbyman fauteuil et adjoint méthode maîtrise d’ouvrage (MOA) chez SNCF Réseau, et l’équipe de France de rugby fauteuil, ont terminé à la sixième place de la compétition.
  • Angelina Lanza, sprinteuse paralympique et chargée de communication travaux et sécurité externe à Lyon, a obtenu la 8e place au saut en longueur. Concernant le relais, Angelina et ses coéquipiers ont battu le record de France (48’26) mais ne sont pas arrivés en finale.