Protéger l’environnement

Découvrez les solutions écologiques mises en œuvre par SNCF pour réduire ses impacts environnementaux lors du transport de voyageurs et de marchandises.

Notre politique énergétique

En 2016, le groupe SNCF s’est doté d’une nouvelle politique énergétique. Baptisée « Notre énergie : levier de création de valeurs pour le groupe SNCF », elle s’applique à l’ensemble des activités et des filiales autour de 5 axes stratégiques.

Nos axes stratégiques

  • Renforcer la performance économique
    Professionnaliser les achats, maîtriser les risques économiques sur des marchés volatils, faire des économies d’énergie en partant du principe que le meilleur achat est le non-achat, donc la non-consommation.
  • S’engager dans la transition énergétique
    Réduire nos énergies consommées en mettant en valeur l’éco-conduite mais aussi les décarboner en favorisant les énergies renouvelables. Transformer notre parc de locomotives diesel pour les rendre hybrides avant de les remplacer par du matériel électrique à l’horizon 2050.

  • Faire du groupe SNCF un acteur influent
    Jouer un rôle prépondérant dans le secteur de l’énergie au service de nos intérêts et de l’intérêt général.

  • Innover
    Saisir les opportunités de nouveaux business comme le TER hybride ou la pile à hydrogène stationnaire.

  • Structurer et se mettre en mouvement
    Créer les conditions pour consommer 20% d’énergie en moins entre 2015 et 2025 et même réduire de 25% nos émissions de CO2 grâce à l’évolution du mix énergétique.

Estimer l’empreinte CO2 de votre trajet

La méthodologie nationale est disponible sur le site du Ministère de la Transition écologique et solidaire. La méthodologie utilisée par SNCF est conforme au guide méthodologique publié par l’État pour l’Information CO2 des prestations de transport.

Voir le site

Téléchargez le guide d’information CO2 SNCF

Mieux piloter la consommation d’énergie

SNCF est le premier consommateur d’énergie à usage industriel en France (plus de 1Md€ /an)

Lancé en 2014, notre programme « Économie d’Énergie de Traction » vise à améliorer la performance énergétique du Groupe et à réduire ses impacts environnementaux.

Pour y parvenir, plusieurs projets ambitieux ont été initiés. L’enjeu est de taille puisque 80% de l’énergie consommée par l’entreprise l’est pour transporter des voyageurs et des marchandises.

En parallèle, un autre programme a été lancé concernant les systèmes informatiques d’exploitation afin de centraliser et analyser les données de consommation. Basé sur les technologies du big data, un outil d’analyse performant a ainsi été mis en place. Son rôle ? Détailler la consommation des trains et identifier les divers axes potentiels d’économie.

Nos projets innovants

Nouvelles gares

Certifiées HQE (Haute Qualité Environnementale), les nouvelles gares SNCF sont mieux isolées et produisent leur propre énergie.

Éco-conduite

Mise en place d’un système d’aide à l’éco-conduite à bord des TGV pouvant réduire leur consommation jusqu’à 12%.

Valorisation de l’énergie récupérée

La récupération de l’énergie de freinage du train afin d’alimenter une gare ou un quartier (pour une mise en place à l’horizon 2020).

Diversifier les sources

Privilégier les sources d’énergie renouvelables (éolienne, hydraulique, solaire…) pour alimenter les trains (pour une mise en place à l’horizon 2025).

L’exemple d’Eurostar

Eurostar a mis en place un nouveau système de management énergétique.
La nouvelle flotte de trains e320 a déjà permis des gains sensibles, avec une efficacité énergétique supérieure de 17% par siège à celle des rames de la génération précédente.

Ces nouveaux trains sont équipés de compteurs d’énergie de haute technologie et de systèmes d’assistance à la conduite.  
Les conducteurs par ailleurs ont été formés à l’éco-conduite. Un programme complet de remise à niveau est aussi prévu sur l’ensemble des nouveaux trains en circulation.

En savoir plus

Réduire les gaz à effet de serre

Les engagements pris par le groupe SNCF en 2015, lors de la COP 21, pour réduire ses émissions de CO2 viennent conforter le ferroviaire comme mode de transport bas carbone.

Depuis 1990, l’entreprise a enregistré une forte amélioration de sa performance énergétique, passant de 14,92 g/km de CO2 émises par voyageur à moins de 8,3 g/km en 2016.

Un résultat obtenu grâce à :

  • l’amélioration continue des matériels

  • de meilleurs taux de remplissage

  • une efficacité énergétique en progression

Nos récents engagements soulignent cette ambition forte :

  • baisse de 20% des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2025 (par rapport à 2014)

  • amélioration de 25% de notre performance CO2 entre 2015 et 2025 par passager-km et par tonne-km

L'initiative Science-based targets

Dans la continuité des engagements pris lors de la COP 21, SNCF a rejoint en 2016 l'initiative Science-based targets.

Dans ce cadre international, les entreprises adhérentes sont assistées dans la définition de leur stratégie industrielle vers un modèle de croissance compatible avec un monde vivable, en utilisant des méthodes à vocation universelle, fondées sur la connaissance scientifique.

En savoir plus

Promouvoir les énergies renouvelables

Actée en novembre 2016, la feuille de route de la stratégie climat-énergie SNCF prévoit le déploiement à grande échelle de solutions d'énergie renouvelable.

Le pilotage de cette initiative est confié à la direction de SNCF Immobilier qui va opérer les premiers changements sur le parc de bâtiments et les terrains du Groupe, en privilégiant des solutions comme le chauffage au bois, l’énergie solaire, la géothermie et l’éolien. 

Des réalisations sont déjà en place sur les toits des parkings et des technicentres pour le solaire, ainsi que des solutions de chauffage et de ventilation dans les gares de l'axe TGV Rhin-Rhône (géothermie, chauffage au bois et ventilation naturelle).

Donner une seconde vie en recyclant

Trains recyclables

Nos nouveaux trains Régiolis et Regio 2N sont recyclables à plus de 90%.

Meilleur tri des déchets ferroviaires

Le tri pour le recyclage est réalisé sur des chantiers verts confiés à des personnes en insertion professionnelle.

Récupération des anciennes tenues

Nous récupérons les anciennes tenues de nos agents pour fabriquer de nouveaux textiles.

Baisse de la consommation de papier

Réduction de la consommation de papier de 30% et utilisation de 25% de papier recyclé d’ici 2 ans.

L’innovation, un investissement d’avenir

Les objectifs ambitieux adoptés par SNCF en matière énergétique représentent un vrai défi pour l’entreprise. En particulier pour la direction Innovation & Recherche, dont la vocation est de défricher les chemins qui mènent aux solutions d’avenir.

Raison pour laquelle nous avons largement investi ces dernières années via :

  • la création de partenariats avec des industriels et des universitaires du monde entier pour discuter énergie et développement durable

  • le réseau Synapses, qui réunit 400 experts scientifiques et techniques du Groupe, afin de mutualiser leurs connaissances et compétences

  • une production scientifique accrue avec l’accompagnement de 66 thèses et le dépôt de 27 brevets en 2017

TECH4RAIL, la mobilité de demain

Lancé fin 2015, le programme TECH4RAIL est à l’avant-garde en ce qui concerne les réflexions et innovations de plus long terme. Ce programme de renouveau technologique vise à anticiper les évolutions techniques pour le Groupe et concevoir la mobilité de demain.

Les sujets liés à l’efficacité énergétique et au stockage de l’énergie y sont également traités. À bord ou au sol, le stockage d’électricité doit améliorer la performance de traction et le confort des clients en cas de défaut d’alimentation caténaire. En termes de vecteur d’énergie, l’hydrogène est envisagé comme une alternative au diesel.

En savoir plus

Le TER du futur

Environ 30% de l’énergie de traction consommée par les TER part sous forme de chaleur dans les systèmes de freinage. Des solutions d’hybridation et de récupération d’énergie au freinage ont été étudiées, avec en ligne de mire un gain de 20% sur les consommations d’énergie et des coûts de maintenance minorés.

À ce titre, un système d’hybridation des rames Régiolis a été mis au point en collaboration avec Alstom. Il a été proposé aux régions qui en possèdent, pour expérimenter cette technologie et la valider. Les premiers tests en service sont prévus pour 2019. Théoriquement, les avantages de ce TER hybride sont multiples : moins d’émissions de gaz à effet de serre, moins de bruit, moins de pollution.

L’hyperloop

Pour un futur plus lointain, nous nous intéressons à des technologies encore plus innovantes, comme l’Hyperloop.

Cet engin, présenté comme le train du futur, a été imaginé par Hyperloop Technologies la start-up californienne d’Elon Musk dans laquelle SNCF a investi. L’Hyperloop se présente sous la forme d’un ensemble de capsules sur coussin d’air circulant dans un tube à basse pression, propulsé par des moteurs à induction alimentés par énergie solaire.

En plus de consommer très peu d’énergie et de n’émettre aucune pollution, ce nouveau mode de transport est théoriquement capable de circuler à plus de 1000 km/h.