Crédit photo en-tête de page : Alex Profit

Cinq projets pour optimiser la consommation d'énergie de nos TGV

Découvrez en images comment faire plus pour réduire et optimiser la consommation d'énergie de nos TGV.

Mis à jour le

Lecture 1 min.

Bien que le train soit le mode de transport longue distance qui émet le moins de CO2, nous entendons diminuer encore plus notre empreinte environnementale en réduisant et en optimisant sa consommation d'énergie.

« Être un accélérateur de la transition écologique » : telle est l'ambition fixée par Voyages SNCF1 d'ici 2025.

En savoir plus sur la démarche « Planète Voyages »

Nos 5 projets

Le média d'information Loopsider est allé à la rencontre des équipes qui participent à la réduction et à l'optimisation de nos consommations d'énergie.

Éco-conduite, fermeture temporisée des portes en technicentre, ampoules LED, énergies renouvelables et TGV M sont cinq projets par lesquels Voyages SNCF1 s’engage à diminuer sa consommation d'énergie.

Des innovations, du bon sens et des bonnes pratiques partagées avec pour objectif 20% de consommation d'énergie en moins d’ici à 2025.

Comment optimiser la conso d'énergie du TGV ?

  • Le TGV émet 80 fois moins de CO₂ que l’avion

  • 100 %

    des conducteurs de la SNCF sont formés à l’éco-conduite

  • 10 %

    d’énergie peuvent être économisées sur un trajet grâce à l’éco-conduite

  • 50 %

    de l’énergie de traction issue de sources renouvelables (objectif pour 2026)

1 Au sein de la société anonyme SNCF Voyageurs, Voyages SNCF regroupe les opérateurs ferroviaires longue distance : TGV INOUI, OUIGO, INTERCITÉS, Eurostar, Thalys, TGV Lyria, TGV INOUI & ICE France – Allemagne, TGV INOUI & AVE France – Espagne, TGV INOUI vers l’Italie et le Luxembourg.