Crédit photo en-tête de page : SNCF

Coopération renforcée avec l’ADEME

La transition écologique ne peut se faire sans le ferroviaire. Fort de ce constat, nous venons de signer une convention avec l’ADEME, agence nationale œuvrant aux politiques publiques dans les domaines de l'environnement, de l'énergie et du développement durable.

Mis à jour le

Lecture 2 min.

D’un côté, Jean-Pierre Farandou, président-directeur général de la SNCF et de l’autre, Arnaud Leroy, président de l’ADEME, tous deux ont signé, le 13 juin dernier, une convention ayant pour but de renforcer la coopération entre le groupe ferroviaire et l’agence de la transition écologique.

La transition écologique ne se fera pas sans le ferroviaire et celui-ci se doit d’être à la hauteur des enjeux tant en termes de services innovants que de réduction des impacts écologiques. C’est l’enjeu central de ce partenariat.

Arnaud Leroy, président de l’ADEME

5 chantiers majeurs

Dans le cadre de ce partenariat 2022-2023, cinq axes de travail ont ainsi été déterminés :

  • accélérer la stratégie d’adaptation et de lutte de la SNCF face au changement climatique
  • identifier et expérimenter de nouvelles pratiques de mobilités dans les territoires, notamment dans les gares
  • favoriser l’économie circulaire, économiser les énergies et intégrer les énergies renouvelables (EnR)
  • accroître les coopérations locales sur l’ensemble des activités de la SNCF en conjuguant nos écosystèmes respectifs
  • transformer durablement l’entreprise par un programme soutenu de formations et faire monter en compétences les hommes et les femmes qui la composent

Notre ambition commune est simple : favoriser une mobilité à moindre impact au cœur des territoires, qui s’inscrit dans la Stratégie nationale bas-carbone¹ de la France.

Jean-Pierre Farandou, président-directeur général de la SNCF

Qu'est-ce que l'ADEME ?

Présente sur tout le territoire français, en métropole comme en outre-mer, l’ADEME (« Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie ») est un établissement public à caractère industriel et commercial (ÉPIC). Il est placé sous la tutelle des ministères de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, de la transition énergétique et de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Son objectif ? Participer à la construction des politiques nationales et locales de transition écologique.

En savoir plus sur l’ADEME

1 Introduite par la loi de Transition énergétique pour la croissance verte (LTECV), la Stratégie nationale bas-carbone (SNBC) est la feuille de route de la France pour lutter contre le changement climatique. Elle donne des orientations pour mettre en œuvre, dans tous les secteurs d’activité, la transition vers une économie bas-carbone, circulaire et durable. Elle définit notamment une trajectoire de réduction des émissions de gaz à effet de serre jusqu’à 2050.

En savoir plus sur la SNBC