Act4nature International : nos engagements

Favoriser la biodiversité, c’est travailler avec son environnement en synergie avec les territoires. Raison pour laquelle la SNCF prend pleinement part à l’initiative act4nature international.

Publié le | Mis à jour le

À l’occasion du renouvellement des engagements act4nature en 2020, le cadre a pris une dimension internationale. Appuyée par des partenaires d’envergure - pouvoirs publics, scientifiques et associations environnementales - garants de la solidité des engagements des entreprises, l’initiative act4nature est ainsi devenue act4nature international.

Les engagements doivent être SMART (spécifiques, mesurables, additionnels, réalistes, temporellement encadrés), tenir dans un nombre de caractères limité, et être validés par le copil1 de act4nature, constitué de partenaires tels que AFEP, EPE, Global compact, MEDEF, Alliance pour la préservation des forêts, collège des directeurs du développement durable, ORSE, OFB, Noé, UICN, WWF, FRB, IDDRI et MNHN.

En savoir plus sur act4nature international

3 grands types d’engagement

Découvrez les engagements de la SNCF, revus en conséquence dans l’esprit de changer d’échelle et tenant compte des progrès réalisés depuis 2018.

Des engagements pour gouverner, dialoguer et sensibiliser

  • réunir bisannuellement un copil1 biodiversité transverse animé par le Groupe (validation et suivi des engagements) à partir de 2021
  • poursuivre les partenariats avec FNE, FNH et LPO jusqu’en 2022, et avec l’ambition de poursuivre au-delà
  • sensibiliser les agents de maintenance du réseau à hauteur de 10%/an à partir de 2021
  • favoriser l’engagement des salariés en faveur de l’environnement via le mécénat de compétences : 100 salariés engagés à partir de 2021
  • nous aligner sur une trajectoire neutralité carbone d’ici 2050 et poursuivre l’émission de green bonds2

En savoir plus sur nos émissions de green bonds

Des engagements pour atténuer les pressions sur la biodiversité

  • réduire l’utilisation de produits phytopharmaceutiques de synthèse grâce aux trains désherbeurs nouvelle génération permettant une pulvérisation ciblée sur la végétation (zéro surface traitée en plein - pulvérisation systématique sur la largeur de la plateforme ferroviaire) en 2024
  • réduire la fragmentation des milieux par la restauration et l’amélioration des continuités écologiques recensées sur notre réseau : programme de rétablissement des CECE (Continuité Écologique des Cours d’Eau) avec au moins 10 projets engagés avant fin 2022 et 50% engagés en 2025
  • évaluer le potentiel de notre foncier à des fins de valorisation écologique par la mise au point d’une méthode applicable d’ici fin 2021, puis engager son déploiement au niveau régional à partir de 2022
  • favoriser la biodiversité dans les gares et les sites ferroviaires en développant la gestion raisonnée de leurs espaces verts d’ici 2025, en particulier dans les gares en Île-de-France (objectif 100%) et sur les sites ferroviaires (objectif 50%), une démarche accompagnée d’actions de communication (panneaux explicatifs, plaquette, …) auprès de nos clients et nos agents afin d’aider à son acceptation

En savoir plus

  • poursuivre notre engagement dans l’achat de bois certifiés en et hors de France pour nos traverses de chemin de fer (100 % de bois acheté certifié/an (FSC ou PEFC))

En savoir plus

Des engagements pour contribuer à l’amélioration des connaissances

  • développer un outil partagé avec la communauté scientifique pour évaluer notre empreinte sur la biodiversité à l’horizon 2025
  • poursuivre notre engagement dans la recherche et le partage de bonnes pratiques dans le cadre du CILB3 (prog. ITTECOP 2021-2024, 100 k€ financés par SNCF Réseau sur un montant global de 1,2 M€)

Nous entendons aussi soutenir la recherche et expérimenter des solutions dans les domaines suivants :

  • lutte contre les plantes invasives avec le projet REEVES (montant prévisionnel 2 M€ à l’horizon 2023 dont 1,16 M€ financés par SNCF Réseau) et le partenariat avec DuPont/INRAE (50K€/an sur 10 ans depuis 2017)

En savoir plus sur le programme REEVES

En savoir plus sur le partenariat avec DuPont

  • lutte contre les « collisions faune », en pilotant une thèse sur la définition des bandes sonores d’effarouchement inter espèces d’ici fin 2023
  • intégration de la biodiversité en milieu urbain avec le projet PUCA4 Frugacité

En savoir plus sur le  projet PUCA Frugacité

1 Comité de pilotage

2 calendrier selon conditions du marché, financement des travaux à hauteur de 55%

3 Le Club des Infrastructures Linéaires et de la Biodiversité (CILB), créé en 2011, regroupe dix membres : ASFA, Eiffage Concessions, EDF, Enedis, GRTgaz, Lisea, SNCF Réseau, RTE, Téréga et VNF.

Club informel, le CILB a pour objet d’échanger sur les pratiques, retours d’expériences et savoir-faire de ses membres en matière de biodiversité, de travailler ensemble sur les grands sujets d’actualité et d’offrir une structure visible pour ses partenaires.

En savoir plus sur le CILB

4 Plan urbanisme construction architecture