Crédit photo en-tête de page : Hemis

Notre engagement au service de la sobriété énergétique

À l’occasion de la Semaine européenne du développement durable, découvrez comment nous œuvrons pour réduire notre consommation d’énergie.

Publié le | Mis à jour le

Lecture 3 min.

10 %

c'est l’objectif de réduction de la consommation énergétique du groupe SNCF d’ici 2024.

La SNCF est l’un des plus gros consommateurs d’énergie en France et s’est engagée depuis plusieurs années dans une démarche de consommation responsable d’énergie.

Alors que les cours de l’électricité et du gaz flambent, nos mesures de sobriété énergétique s’imposent d’autant plus. Baisser notre consommation présente en effet des intérêts écologiques et économiques importants, dont :

  • la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre
  • la participation à l’effort national de maîtrise des approvisionnements
  • un coût financier allégé pour le Groupe

Alléger notre impact climatique

Notre Groupe s’est engagé à réduire drastiquement ses émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2030 :

  • moins 30% de gaz à effet de serre émis par nos activités de transport
  • moins 50% de gaz à effet de serre émis par nos bâtiments

Comment notre consommation est répartie

Aujourd’hui, notre consommation d’énergie se répartit comme ceci :

  • 59% sert à faire rouler nos trains,
  • 24% alimente nos bus, camions et véhicules de service,
  • 17% permet d’éclairer, de chauffer et de climatiser nos bâtiments.

Notre démarche de sobriété énergétique repose donc sur plusieurs leviers.

Réduire l’énergie consommée par nos trains

Nous mettons en place différentes stratégies pour baisser la consommation d’énergie de nos trains, dont :

  • la généralisation de l’éco-conduite qui permet à nos conducteurs de moduler leur vitesse
  • l’éco-stationnement, qui consiste à couper le moteur dès que possible pour éviter les consommations inutiles à l’arrêt
  • des innovations technologiques destinées à réduire l’énergie de traction utilisée, comme c’est le cas, par exemple, sur le TGV M (prévu en 2024).

En savoir plus sur le TGV M

Découvrez nos projets pour optimiser la consommation de nos TGV

Et… Action ! – L'écostationnement et l'écoconduite

L’électricité représente 55% de nos besoins en énergie

Expérimenter de nouvelles technologies

Des innovations techniques sont en expérimentation pour réduire la consommation du réseau :

  • pour les lignes à faible trafic, le « start and stop », système d’arrêt et de redémarrage automatique comme pour les voitures, déconnecte les sous-stations électriques lors des périodes sans trafic
  • l’installation de câbles supraconducteurs à la gare Paris-Montparnasse, une première mondiale dans le ferroviaire. Plus efficaces que les câbles en cuivre et recyclables à 100%, ils transportent des courants très élevés sans aucune perte d’énergie.

Et… Action ! – Le « start and stop »

Et… Action ! – Câbles supraconducteurs

Diminuer la facture énergétique pour nos bâtiments

Construire des bâtiments éco-responsables, rénover l’isolation de ceux existants, optimiser, voire réduire le chauffage l’hiver et la climatisation l’été figurent parmi les nombreuses mesures destinées à rendre nos locaux moins gourmands en énergie.

 Nous nous employons également à réduire nos consommations et à favoriser les énergies vertes :

  • en remplaçant les éclairages par des LED, ce qui permet une économie d’électricité entre 30% et 60% selon les bâtiments
  • en supprimant les chaudières au fioul d’ici 2025
  • en installant plus d'1 million de m² de panneaux photovoltaïques dans nos gares d’ici 2030, et en créant des fermes solaires sur nos terrains

Découvrez une centrale solaire pionnière à Arnage

En savoir plus sur notre première gare écodurable

Et… Action ! – Et la lumière fut

Et… Action ! – La solarisation des gares

Le fret, moins énergivore que la route

Le saviez-vous ? Un train de fret correspond à 40 camions de marchandises.

De plus, par rapport à la route, 1 tonne transportée par Fret SNCF, c'est :

  • 6 fois moins d'énergie consommée
  • 14 fois moins d'émissions polluantes

Et… Action ! – Les avantages écologiques du Fret

Adopter des comportements numériques moins énergivores

Si le numérique consomme moins que nos autres activités, sa part n’est pas négligeable. Limiter notre consommation d’électricité pour les postes informatiques dans nos locaux, les PC et tablettes des salariés du Groupe, ou encore les serveurs de nos centres de données, suppose de changer nos habitudes.

Parmi les initiatives vertueuses figurent :

  • l’allongement de la durée de vie de nos équipements informatiques
  • les gestes quotidiens comme éteindre tous les équipements, personnels et collectifs lorsqu’on ne les utilise plus
  • réduire le volume individuel de données grâce à l’application « mon e-Carbone » qui calcule par exemple l’empreinte carbone liée au numérique et nettoie les mails volumineux, obsolètes ou en doublon.

Et… Action ! – L'application Mon e.Carbone