Crédit photo en-tête de page : Maxime Huriez

Impératif climatique et besoin de mobilité : la SNCF sera au rendez-vous

À l’occasion de la Journée mondiale du climat, Jean-Pierre Farandou revient sur les nombreuses solutions technologiques que nous déployons au service d’une mobilité toujours plus décarbonée et durable.

Mis à jour le

Lecture 5 min.

Choisir le train, c’est agir pour l’environnement

Un rôle essentiel à jouer

« La lutte contre le réchauffement climatique, et plus globalement la réussite de la transition écologique, sont les grands défis de notre génération, et du siècle à venir. Chacun, État, entreprise ou citoyen, a un rôle essentiel à jouer.

La mobilité est au cœur de nos quotidiens, de nos déplacements personnels, professionnels et de la circulation de nos marchandises. Elle répond à notre besoin de voyager, de nous rencontrer, de travailler et de vivre ensemble. La pandémie de la Covid-19, en contraignant nos déplacements, nous l’a encore rappelé.

Son impact sur l’environnement est de fait majeur, l’ignorer serait une erreur : le secteur des transports est à lui seul responsable de 30% des gaz à effet de serre en France.

Pourtant, la dé-mobilité n’est pas une solution ! C’est justement parce qu’elle est ainsi au cœur de nos quotidiens que la mobilité peut et doit être une partie de la solution !

Aussi, en ce 8 décembre, journée mondiale du climat, je tiens à réaffirmer que la SNCF sera au rendez-vous de ce besoin accru de mobilité et de l’impératif écologique.

La préservation de l’environnement occupe une place centrale dans la stratégie du Groupe et de son projet d’entreprise, « Tous SNCF », déployé par chacune de ses sociétés.

Pour un mode de transport décarboné et durable

Réduire l’empreinte carbone des transports grâce au train

Choisir le train, c’est agir pour l’environnement. Alors que la France vise une baisse de 40% de ses émissions d’ici 2030, le ferroviaire est un puissant levier de décarbonation à la portée de tous. Favoriser l’usage du train permet de réduire significativement l’empreinte carbone du secteur des transports.

Lorsqu’un voyageur fait ce choix, il émet 30 fois bien moins de gaz à effet de serre qu’en voiture, et 20 fois moins qu’en avion. Il en est de même lorsqu’une entreprise achemine ses marchandises en train plutôt que par la route. Aujourd’hui, le ferroviaire représente en France 10% du transport des voyageurs et des marchandises – nous pouvons faire plus – pour seulement 0,6% des émissions de gaz à effet de serre – nous devons faire mieux.

En savoir plus sur les autoroutes ferroviaires

Un voyageur consomme 30 fois moins de CO2 en train qu’en voiture

Économiser l’énergie

L’urgence climatique renforce notre détermination à faire plus encore. La SNCF mobilise toute sa capacité d’innovation pour optimiser sa consommation énergétique. Nos programmes d’éco-stationnement et d’éco-conduite permettront de réaliser de 8% à 12% d’économie d’énergie.

Grâce à notre maîtrise de l’outil de production ferroviaire, nous avons aussi engagé un ambitieux plan de verdissement de nos TER. Dès l’année prochaine, nous lancerons un TER hybride, dans lequel des batteries lithium-ion permettront de récupérer, stocker et réutiliser l’énergie de freinage. C’est un programme inédit en France, que nous menons avec Alstom et les Régions Occitanie, Grand Est, Nouvelle Aquitaine et Centre-Val-de-Loire. Nous expérimenterons également l’usage d’un bio-carburant à base de colza - d’origine française - sans modification de la motorisation actuelle de nos trains.

Notre Assistant Personnel de Mobilité, utilisé par 15 millions de voyageurs, est régulièrement amélioré afin de favoriser l’intermodalité des mobilités bas-carbone.

Nous optimisons donc ce qui existe, et inventons ce qui doit l’être. En 2024, nous lancerons une nouvelle génération de TGV, 100% français : le TGV M. Composé à 97% de matériaux recyclables, il permettra d’accueillir 20 % de passagers supplémentaires et consommera moins d’énergie de traction.

En savoir plus sur le TER hybride

En savoir plus sur le « TGV M »

Le TGV M sera composé de 97% de matériaux recyclables

L’environnement au cœur de toutes nos activités

Agir dans tous les territoires

Dans chaque territoire, la SNCF contribue à la mise en œuvre d’une transition écologique sur-mesure. La SNCF dispose d’atouts considérables pour accompagner les collectivités locales sur l’ensemble de leurs enjeux écologiques (empreinte carbone, biodiversité, qualité de l’air et des sols, etc.) : 32 000 kilomètres de voies ferrées, 15 000 trains circulant quotidiennement, plus de 3 000 gares, l’un des plus importants parcs fonciers de France et plusieurs milliers d’emplois générés. Outre la co-construction de stratégies de mobilité adaptées, nous favorisons l’économie circulaire et la production d’énergies renouvelables.

En savoir plus sur notre action pour la biodiversité

En savoir plus sur la qualité de l’air dans nos gares

Favoriser l’économie circulaire

En tant qu’entreprise d’utilité publique, nous devons être exemplaires et montrer la voie d’une transition écologique qui renforce notre performance collective. L’économie circulaire et l’éco-conception ont ainsi été placées au cœur de chacun de nos actifs (matériel roulant, bureaux, gares, réseaux et entrepôts), afin d’en réduire l’impact sur les écosystèmes, la biodiversité et la raréfaction des ressources naturelles. Aujourd’hui, 92 % des trains que nous retirons du service et plus de 95 % des composants des infrastructures que nous renouvelons sont déjà valorisés. D’ici 15 ans, la SNCF sera zéro déchet !

En savoir plus sur l’économie circulaire

Être à la hauteur du défi climatique

Nos objectifs sont ambitieux, à la hauteur de l’enjeu climatique, et nos trajectoires pour les atteindre sont solides, avec des résultats tangibles dès les premières années. 

Nos efforts sont reconnus. En 2019, le Groupe SNCF a de nouveau été distingué par les Nations unies pour sa contribution aux Objectifs de Développement Durable du Global Compact avec la qualification "GC Advanced", soit le standard le plus élevé de performance en matière de responsabilité sociétale.

L’engagement de tous les cheminots est décisif. Je sais que tous nos collaborateurs partagent notre détermination à mettre en mouvement l’entreprise en inventant des solutions nouvelles. Grâce à leur implication au quotidien, nous nous inscrivons avec confiance dans une démarche d’amélioration sincère, rigoureuse et mesurée de notre performance écologique.

Dans un monde en pleine mutation, aujourd’hui plus encore qu’hier, je suis convaincu que le train et la SNCF sont une partie de la solution aux urgences climatique, mais aussi territoriale et sociale.

Nous sommes un leader français et européen de la mobilité durable, nous sommes une entreprise d’utilité publique au service de l’intérêt général : nous devons être à la hauteur de ce défi !

Nous le serons. »

Propos de Jean-Pierre Farandou, publiés sur LinkedIn le 8 décembre 2020.