Préserver la biodiversité

SNCF est en interaction directe avec une multitude d’écosystèmes. Notre objectif est que nos installations ferroviaires jouent un rôle majeur dans la préservation de la biodiversité tout en assurant sécurité et performance pour les voyageurs.

Contexte et objectifs

Avec 30 000 km de voies, plus de 3 000 gares et environ 50 établissements industriels, SNCF est en interaction directe avec une multitude d’écosystèmes.

Nous menons des travaux pour mieux connaître le rôle de nos différentes emprises sur la biodiversité afin de faire progresser nos pratiques pour mieux préserver les écosystèmes :

  • méthodes d’entretien de la végétation conciliant efficience et prise en compte de la biodiversité
  • maintenance
  • lutte contre les invasives
  • actions de prévention visant à réduire les heurts d’animaux
  • professionnalisation du personnel

Plus qu’une nécessité, un atout

Des études montrent clairement que les infrastructures ferroviaires jouent un rôle en tant que corridors écologiques. Ainsi, agir en faveur de la biodiversité n’est pas seulement une nécessité mais également un atout pour SNCF dont les emprises constituent des opportunités de préserver la biodiversité, en synergie avec les territoires.

Biodiversité, sécurité et performance

L’enjeu principal de nos actions réside donc dans la conciliation de nos priorités ferroviaires (régularité, sécurité, sécurisation des talus,…) avec la préservation de la biodiversité, l’insertion paysagère et l’acceptabilité de nos pratiques.

Agir à tous les niveaux

Pour chacun de nos projets, qu’ils soient modestes ou grands, la préservation de la biodiversité est abordée par cette séquence stricte : « éviter, réduire, compenser ».

Au niveau de la maîtrise d’ouvrage, SNCF se veut exemplaire en promouvant des démarches volontaires, en contribuant aux financements des projets de recherche,  et en établissant des partenariats avec des parties prenantes engagées sur l’enjeu biodiversité. 

Au fil du temps, cette préoccupation s’est transmise au gestionnaire de patrimoine, avec une vraie prise de conscience de l’importance des problématiques de biodiversité pour l’entretien des emprises.

Entretenir les abords de voies

Avec 30 000 km de réseau ferré, l’entretien des abords de voies nécessite une démarche de type industriel.

SNCF fait évoluer ses pratiques d’entretien via notamment  la mise en place d’une gestion adaptative des abords de ses infrastructures, visant à éviter le développement d’arbres à proximité immédiate des voies ; ceci permet de recréer progressivement des espaces prairiaux, propices à la diversité des espèces.

En savoir plus

Des actions ponctuelles en renfort

Des actions ponctuelles peuvent être imaginées, notamment avec l’appui de chantiers d’insertion qui ont des pratiques favorables à la biodiversité. Utiles en solutions de renfort, nous ne pouvons cependant pas les généraliser tout au long du réseau.

Préserver et restaurer les continuités écologiques

La politique de l’eau du groupe public ferroviaire comprend un objectif de restauration de la continuité écologique au niveau des ouvrages hydrauliques des infrastructures linéaires. SNCF Réseau s’est engagé à restaurer les ouvrages concernés par le classement des cours d’eau en vue de la préservation ou de la restauration de la continuité écologique.

En Île-de-France, SNCF Réseau mène, depuis 2016, un projet conséquent, en partenariat avec les acteurs du territoire, afin d’analyser les continuités écologiques et les fonctionnalités du réseau ferré francilien.

Entretenir les espaces verts

L’arrêt de l’utilisation de produits phytosanitaires dans les espaces publics nécessite de revoir les pratiques d’entretien des espaces verts.

Gares et Connexions a élaboré des contrats qui permettent de faire évoluer progressivement l’entretien actuel vers une gestion différenciée des espaces verts, en adaptant le niveau d’entretien à la fonction des différents espaces.

Des tests de pratiques d’entretien se poursuivent dont notamment :

  • les couverts végétaux
  • les méthodes de désherbage

Dans le cas des voies où les trains ne circulent plus, des méthodes d’entretien écologiques sont privilégiées comme l’éco-pâturage.

Au cœur des villes aussi

De nombreuses actions sont également conduites dans le parc tertiaire, avec le déploiement de ruches, la mise en place de potagers et de jardins, ou l’expérimentation de refuges artificiels.

Favoriser le bois responsable

Chaque année, SNCF Réseau pose 450 000 traverses en bois. SNCF agit donc également pour la préservation de la biodiversité à travers une politique d’achat responsable du bois.

Si 74% des traverses sont en chêne d’origine française, les traverses en bois tropical (azobé) sont utilisées pour équiper les zones sensibles. En effet, les qualités intrinsèques du bois tropical (durabilité naturelle sans produit de préservation) et sa meilleure résistance aux sollicitations de circulation, rendre son utilisation indispensable dans 26% des cas.

Acheter du bois tropical durable

En 2017, SNCF Réseau, a profondément transformé sa politique d’achat de bois tropical. Elle s’appuie maintenant sur les indicateurs RSE, sur l’achat de bois certifié durablement, sur une diligence raisonnée, sur un réel travail de concertation avec les forestiers et une étroite collaboration avec les organisations internationales.

La certification durable (FSC) assure :  

  • la pérennité de la ressource
  • le respect des droits des populations locales
  • le maintien de la biodiversité
  • la préservation des sols et des ressources en eau

Agir ensemble

Pour accompagner notre politique, nous nous appuyons sur plusieurs partenaires comme France Nature Environnement (FNE) ou encore la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO-Agir pour la biodiversité).

SNCF Réseau a également signé des conventions avec la Fédération Nationale des Chasseurs (FNC) et la profession agricole :

  • l’Assemblée permanente des Chambres d'agriculture (APCA)
  • la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA)

L’engagement collectif est fondamental et donne du sens. Nous adhérons à de nombreux partenariats d’entreprises orientés sur les sujets d’environnement tels que

  • Entreprises pour l’Environnement (EpE)
  • l’association Orée
  • le Comité 21

SNCF Réseau est membre du Club des Infrastructures Linéaires & Biodiversité (CILB) et acteur de la gouvernance nationale (Comité National de la Biodiversité (CNB), Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité (FRB)).