Un incubateur d’entreprises pour les réfugiés à Saint-Denis

Nous lançons avec la Fondation Generali et de nombreux partenaires locaux un programme pour encourager les personnes réfugiées à créer leur entreprise. Explications.

Mis à jour le

Lecture 3 min.

En juin 2019, la SNCF lançait un programme solidaire pour aider 1 000 réfugiés à s’intégrer d’ici 2021. Avec les objectifs suivants : permettre à des réfugiés d’apprendre le français, de se familiariser avec la culture et les usages de la société française et, enfin, de s’insérer dans le monde du travail.

Notre action en faveur de l’insertion professionnelle s’accélère avec la signature, vendredi 18 décembre, d’un accord pour créer un incubateur des réfugiés entrepreneurs à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

En savoir plus notre programme d’aide aux réfugiés

60

réfugiés accompagnés d’ici juillet 2022, c’est l’objectif de cet incubateur

Comment fonctionne cet incubateur ?

Cette structure propose à des personnes réfugiées un parcours d’accompagnement personnalisé sur 9 mois. Période durant laquelle les participants peuvent construire leur projet de création d’entreprise. Cette initiative s’appuie sur l’écosystème de la ville de Saint-Denis. Avec, comme ambition, le lancement de la première promotion d’entrepreneurs réfugiés en février 2021.

Nous avons dans le Groupe SNCF et avec les grands acteurs de Saint-Denis et de Plaine-Commune, la conviction que les réponses les plus pertinentes et innovantes face aux nouveaux défis sociétaux et économiques se développeront grâce aux initiatives des territoires.

Mikaël Lemarchand, directeur de l'Engagement sociétal et de la transition écologique (DESTE) et du projet d’entreprise

Qui participe ?

Pour mener à bien ce projet, nous nous sommes associés à Generali et à sa Fondation The Human Safety Net France (THSN). Ainsi qu’avec de nombreux partenaires locaux tels :

  • Plaine Commune, structure qui regroupe 9 communes en Seine-Saint-Denis
  • l’association d’entreprises Plaine Commune promotion
  • la ville de Saint-Denis
  • la Miel, association d’aide aux très petites entreprises (TPE)
  • la Chambre de Commerce et d’industrie de Paris Île-de-France
  • le Medef 93-94
  • la Ruche, réseau national qui accompagne l’entreprenariat

La signature du consortium entre ces différents acteurs scelle ce partenariat de en faveur de l’intégration solidaire et durable.

Comment nous aidons les réfugiés

De nombreux salariés du Groupe se sont engagés et s’engagent grâce à notre dispositif de mécénat de compétences, qui leur permet, via des associations, d’entrer en contact avec des réfugiés. Et éventuellement de former avec eux des binômes salariés-réfugiés.

En outre, 12 jeunes réfugiés ont passé en 2019 une semaine en immersion au siège du groupe SNCF pour découvrir le monde de l’entreprise, les métiers et, pour les intéressés, déposer leur CV.

Le Train de la Solidarité, lancé en décembre 2019, a, par ailleurs, contribué à faire connaître à un large public les difficultés rencontrées par les réfugiés dans le monde et à favoriser le dialogue entre les cultures.

En savoir plus le stage en immersion au siège

En savoir plus sur le Train de la Solidarité

  • 700

    mineurs ont appris le français avec Apprentis d’Auteuil et France terre d’asile

  • 70

    binômes de salariés et de réfugiés ont été créés avec France terre d’asile et Singa