Crédit photo en-tête de page : Shutterstock

Comment la Fondation SNCF met les jeunes au cœur de son ambition

Pour son quinquennat 2021-2025, la Fondation SNCF se dote d’une nouvelle mission : s’engager auprès des jeunes pour qu’ils reprennent leur pouvoir d’agir et s’insèrent pleinement dans la société. Comment ? En se mettant à leur écoute, partout en France, afin de co-construire avec eux les fondements d’un avenir durable.

Mis à jour le

Lecture 5 min.

Rendre visibles les aspirations des jeunes

Depuis 25 ans, la Fondation SNCF déploie ses actions solidaires envers les citoyens les plus fragiles. Aujourd’hui, toujours investie de la volonté de bâtir un monde plus durable, elle donne une nouvelle impulsion à son engagement, et fait le choix innovant de recentrer son programme sur les jeunes de 12 à 30 ans.

Particulièrement touchés par la situation économique, écologique, sanitaire, sociale, ce sont eux qui relèveront les défis de la société de demain. En les soutenant, la Fondation SNCF entend leur redonner confiance en leurs talents, en leur créativité et en leur capacité d’action - raison pour laquelle elle a baptisé son programme « Les jeunes au cœur ».

Pour ce faire, la Fondation souhaite que partout en France, les jeunes, et en particulier ceux issus des quartiers prioritaires de la ville et des zones rurales, aient un espace pour prendre la parole, s’exprimer sur leurs souhaits, bénéficier d’une écoute attentive. Valoriser leur parole est un acte fort, sincère et engagé, né de la volonté de se reconnecter avec les aspirations des jeunes. Cette démarche fondatrice viendra par la suite nourrir de façon transversale l’ensemble des initiatives de la Fondation, jusque dans sa gouvernance.

Aller à leur rencontre

Pour recueillir la parole des jeunes, la Fondation s’appuie tout naturellement sur ses partenaires associatifs dans les territoires. Ensemble, il s’agit d’organiser – en pleine concertation et sur la base du volontariat – des groupes de parole donnant un plein espace d’expression à un collectif de jeunes sur les projets qu’ils souhaitent voir mettre en place pour leur avenir.

Un dialogue qui entre directement en résonance avec les deux champs d’action de la Fondation : aider les jeunes à trouver leur voie et agir avec eux pour l’environnement dans les territoires.

Depuis fin 2021, la Fondation va ainsi au contact direct d’une jeunesse qui ne demande qu’à prendre la parole. Des rencontres ont été organisées avec l’École de la Deuxième Chance, l’Institut de l’Engagement, Les Colibris, l’Afev… L’objectif est de rencontrer a minima un collectif dans chaque région d’ici juin 2022. Toutes les données et informations émises pendant ces rencontres sont scientifiquement récoltées puis agrégées grâce au think tank Vers le Haut.

En savoir plus sur l'École de la Deuxième Chance

En savoir plus sur l’Institut de l’Engagement

En savoir plus sur Les Colibris

En savoir plus sur l’Afev

En savoir plus sur Vers le Haut

Et après ?

Après le temps du dialogue viendra le temps de l’action. Au mois de septembre, une nouvelle étape apportera tout son sens à la démarche. La Fondation SNCF réunira, parmi l’ensemble des jeunes ayant participé aux rencontres, ceux qui se porteront volontaires pour aller plus loin et devenir « ambassadeurs ». Autrement dit : ceux qui accepteront de s’engager aux côtés de la Fondation pour co-construire des actions concrètes, directement liées aux idées ayant émergé des groupes de parole.

Fin 2022, la Fondation SNCF sera ainsi en mesure de partager avec ses partenaires et l’ensemble de ses collaborateurs le fruit de cette démarche inédite, innovante et initiatrice de projets prometteurs pour une jeunesse en demande d’engagement.