Crédit photo en-tête de page : iStock

Nos salariés s’engagent lors de la Journée solidaire pour l’environnement

La Fondation SNCF a invité les salariés du Groupe à s’engager dans une action en faveur de l’environnement partout en France les 7 et 8 octobre 2021. Une initiative qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie RSE de la SNCF.

Mis à jour le

Lecture 3 min.

La Fondation SNCF et la Délégation à la Transition écologique ont lancé ensemble des journées solidaires, les 7 et 8 octobre 2021, ouvertes à tous les salariés du Groupe. Individuellement ou en équipe, ceux-ci ont concrétisé leur engagement pour l’environnement sur les territoires en réalisant une activité concrète et utile pour l’intérêt général auprès d’une association partenaire de la Fondation.

Cette initiative qui entre en résonance avec la politique RSE du Groupe, s’inscrit dans le cadre de la semaine européenne du Développement Durable, organisée du 18 septembre au 8 octobre 2021, placée sous le signe de l’engagement professionnel et citoyen des salariés du groupe pour le développement durable. Son but ? Générer des liens et susciter une dynamique d’engagement dans nos équipes en faveur de l’environnement.

En savoir plus sur la politique RSE du Groupe

Fondation SNCF - JSE 2021

Une initiative dans le cadre du mécénat de compétences

Cette première mobilisation solidaire en faveur de l’environnement fut une réussite. Organisée dans le cadre du mécénat de compétences porté par la Fondation SNCF, elle a été l'occasion de moments collectifs d’engagement forts, de coopération, de cohésion, et de liens entre collaborateurs avec nos partenaires associatifs.

Ce dispositif permet à chaque salarié de s’engager sur son temps de travail, au service d’une action d’intérêt général portée par une association partenaire de la Fondation.

En savoir plus sur nos domaines d’intervention

En savoir plus sur le site pour l’engagement des salariés

Quelles actions ?

Nos partenaires Unis Cité et Groupe SOS ont proposé des missions concrètes et utiles, conçues dans un esprit d’intérêt général autour de la biodiversité et de l’économie circulaire.

Quelques exemples d’actions :

  • protéger la faune et la flore : soin de la faune sauvage blessée dans un centre de soin, rénovation ou gestion de centres de soin, appui au développement de l’agriculture bio.
  • aménager un espace naturel : nettoyage, débroussaillage, élagage, mise en sécurité par la pose de garde-fous, installation de tables et bancs en bois ou création de jardins partagés et de refuges LPO1.
  • favoriser l’économie circulaire : participation à des ateliers de réparation, ramassage de déchets en forêt/rivières/plages, en intégrant le tri dès la collecte.

1 Un Refuge LPO est un terrain public ou privé sur lequel le propriétaire s’engage à protéger la nature de proximité. Créé en 1921 par la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO), le programme Refuges LPO est le 1er réseau national de jardins écologiques.