Crédit photo en-tête de page : Shutterstock

La Fondation SNCF se mobilise autour des défis éducatifs de demain

Nous avons organisé, fin janvier à Saint-Denis, un rendez-vous pour réfléchir aux enjeux de demain, dans le cadre des États Généraux de l’Education. Cette démarche citoyenne inédite épouse, en effet, les enjeux de la Fondation SNCF en matière d’éducation.

Publié le | Mis à jour le

Lecture 3 min.

Le 27 janvier dernier, la Fondation SNCF a organisé et reçu, à Saint-Denis, la 5e étape de la tournée des États Généraux de l’Éducation, en partenariat avec le think tank VersLeHaut, à l’origine de cette initiative.

Cet événement a rassemblé différents acteurs éducatifs, citoyens et entreprises, dans le but de réfléchir ensemble à des propositions concrètes en matière d’éducation et d’égalité des chances.

Les États Généraux de l’Éducation, c’est quoi ?

Lancés par VersLeHaut, les États Généraux de l’Éducation mobilisent des citoyens, des experts, des collectivités locales et des entreprises autour d’un enjeu : améliorer l’éducation.

Sept défis ont été déterminés  :

  • Comment revaloriser les métiers d’enseignant et d’éducateur ?
  • Comment aider les jeunes les plus fragiles à bien partir dans la vie ?
  • Comment aider les parents à exercer leur rôle ?
  • Le monde change, et l’éducation ?
  • Quelle éducation voulons-nous pour nos enfants entre 0 et 6 ans ?
  • N’y a-t-il qu’une seule façon de réussir à l’école ?
  • Qui doit décider dans l’éducation ?

En savoir plus sur VersLeHaut

En savoir plus sur les États Généraux de l’Éducation

Une démarche inédite

Déployés depuis novembre 2019, les États Généraux de l’Éducation rassemblent partout sur le territoire, des citoyens et des acteurs de terrain pour construire un projet en faveur des jeunes générations. Rassemblées sous une Charte de l'Éducation, ces idées doivent être soumises aux pouvoirs publics en juin 2021.

Organisé dans le cadre de la tournée dans 7 grandes villes françaises, le rendez-vous que nous avons parrainé à Saint-Denis était construit autour du thème suivant : « Comment aider les jeunes les plus défavorisés à bien partir dans la vie ». Une problématique qui épouse les enjeux de la Fondation SNCF en matière d’éducation.

  • 1,5

    million d’euros consacré à l’éducation par an

  • 200

    salariés du Groupe engagés dans du soutien scolaire

En joignant nos forces, nos compétences, nos horizons, nos points de vue différents, nous devons pouvoir œuvrer pour l’éducation que nous considérons comme un ciment fondamental de la société.

Mikaël Lemarchand, Directeur de la DESTE¹ et Vice-Président de la Fondation SNCF

1Direction de l’Engagement Sociétal et de la Transition Écologique du Groupe SNCF