Publié le

Avec le documentaire « SNCF au Féminin », la parole se libère

Un an après sa première diffusion, notre documentaire révélant le quotidien des femmes de SNCF est toujours autant plébiscité. Projeté désormais dans d’autres entreprises, il suscite un réel débat autour de la mixité.

Un film qui résonne en chacun de nous

Pas moins d’une cinquantaine de projections en l’espace de 2 ans. Depuis sa sortie en 2017, notre documentaire « SNCF au Féminin », plusieurs fois primé, continue de favoriser la discussion au sein du Groupe mais également dans d’autres entreprises. Total, Orange, la Française des Jeux et la Banque de France ont ainsi organisé, en 2018, des séances suivies de tables rondes pour leurs propres collaboratrices et collaborateurs. 

Si vous souhaitez en savoir plus ou organiser une projection, vous pouvez envoyer un mail à sncfeminin@sncf.fr

7 femmes, une réalité

Tourné pendant plus d’un an, ce film de 52 minutes nous plonge dans le quotidien de 7 femmes de la SNCF d'âges et d'horizons professionnels différents. Sexisme, plafond de verre, charge mentale, manque de confiance, difficultés de communication… Produit par le réseau SNCF au Féminin, ce documentaire de Stéphan Moszkowicz évoque bon nombre de problématiques rencontrées par les femmes dans le monde du travail. Un propos universel qui va au-delà du contexte de SNCF et contribue au rayonnement du film, pour lequel de nouvelles projections sont prévues en 2019.

Qu’est-ce-que le réseau SNCF au Féminin ?

Lancé en 2012, ce réseau d’entreprise œuvre pour la mixité au sein de SNCF en proposant un espace de dialogue et d’écoute, et en organisant des ateliers et des conférences autour de sujets variés. Composé d’ambassades dédiées à de nombreuses thématiques, SNCF au Féminin compte plus de 6000 membres. 

Vidéo : SNCF au féminin – Teaser

Un combat quotidien

« Est-ce-que j’ai réussi à être moi-même ? » : cette question formulée à voix haute par une coach lors d’un atelier proposé aux membres de SNCF au Féminin, beaucoup se la posent à un moment de leur carrière.

Cette interrogation traverse tout le documentaire, qui accompagne les « héroïnes » dans leur vie de tous les jours et les filme de manière intimiste. On y découvre les situations complexes auxquelles elles sont confrontées : une responsable d’escale qui tente d’affirmer son autorité auprès de ses équipes, une ingénieure qui peine à concilier vie professionnelle et vie personnelle, ou encore une technicienne qui lutte pour ne pas être mise sur la touche à son retour de congé maternité. 

Au fil des scènes, ces femmes échangent avec leurs collègues, leur famille et aussi d’autres membres de SNCF au Féminin, lors d’ateliers de développement personnel et de séances de coaching. Et trouvent, progressivement, des solutions grâce à la sororité et l’entraide au sein du réseau. 

Provoquer un déclic chez les femmes… et les hommes

Caméra qui colle au plus près des protagonistes, instants de la vie en entreprise saisis sur le vif, le tout servi par un montage subtil : le succès de « SNCF au Féminin » tient en grande partie à son authenticité.  

A la fois drôle et émouvant, porté par la sincérité des témoignages, ce film tend ainsi un miroir aux spectatrices ainsi qu’aux spectateurs. Et les encourage à prendre conscience des freins qui les empêchent de s’épanouir. 

Mot à mot

« C’est un film d’émotion, sur l’humain. Ça part de la question de la condition des femmes dans une entreprise mais ça va beaucoup plus loin. C’est une invitation à regarder le monde différemment, à se poser de nouvelles questions. Ce qui rend aussi ce film si fort, c’est qu’il montre avec beaucoup de subtilité et de sensibilité comment les individus se transforment : par petites touches, au fil des questionnements et d’échanges, de mini-déclics en moments d’audace. » Florence Scrève-Szeles, directrice générale adjointe de la Banque de France.