Le sucre dynamise les commandes de Fret SNCF

En raison de la fin des quotas européens, la campagne sucrière a joué les prolongations jusqu’en février au lieu de janvier habituellement.

Un temps fort pour l'ensemble de la filière

Pour la première fois en quatre ans, des trains de sucre ont été commandés à Fret SNCF jusqu’en février. La campagne sucrière qui se tient habituellement entre mi-septembre et janvier a, en effet, été rallongée. C’est la conséquence de la suppression des quotas européens actée le 1er octobre 2017. Une décision qui a levé les freins et incité les compagnies sucrières à produire davantage pour l’export. Ce qui a notamment été le cas de Cristal Union, l’un des leaders du secteur en France.

Des résultats en hausse pour Fret SNCF

Fret SNCF produit d’ordinaire environ 300 trains pour la campagne sucre. Cette année, notre volume de trains a connu un bond significatif :

  • 44 trains ont été préparés pour le seul compte de l’opérateur combiné Cemat
  • 175 trains, soit le double par rapport à 2016, pour Cristal Union