Crédit photo en-tête de page : Geodis / Bruno CLERGUE

GEODIS veut compter 25% de femmes dirigeantes d’ici 2023

Notre filiale souhaite agir pour l’égalité hommes-femmes et changer l’image traditionnellement masculine du secteur de la logistique grâce à son réseau interne de femmes.

Mis à jour le

GEODIS affiche son ambition en matière d’égalité. À l’occasion du rendez-vous annuel de son réseau d’entreprise féminin, le GEODIS Women Network (GWN), en décembre dernier, le groupe a révélé vouloir atteindre, à l’horizon 2023, un pourcentage de 25% de femmes aux postes de direction.

« Nous voulons poursuivre l’action engagée et donner aux femmes les moyens d’accéder à des postes clés. Notre but est d’accroître le nombre de femmes occupant des fonctions managériales » a déclaré Mario Ceccon, le directeur des ressources humaines du groupe. Tout en rappelant les chiffres de la féminisation progressive de GEODIS : de 13% en 2017 à 18% de femmes dirigeantes aujourd’hui.

GEODIS, leader de la distribution en France

GEODIS est un des leaders mondiaux du transport logistique de marchandises en France et dans le monde. Fort de ses cinq métiers (Supply Chain Optimization, Freight Forwarding, Logistique Contractuelle, Distribution & Express et Road Transport), le groupe est présent directement dans 67 pays. Appartenant à un réseau mondial qui relie plus de 120 pays, l’entreprise se classe au septième rang mondial et au sixième rang européen de son secteur.

Depuis 2012, c’est un des rares groupes français à être dirigé par une femme, Marie-Christine Lombard.

En savoir plus sur GEODIS

Un double défi

Alors que les femmes sont 18% au sein des comités exécutifs et des comités de direction dans les entreprises françaises du CAC 401, le groupe souhaite ainsi passer à la vitesse supérieure. Et voit son réseau interne comme un levier efficace pour mettre en place des actions destinées à promouvoir la parité et la prise de responsabilités des femmes.

Le réseau GWN entend également agir sur la réputation de l’industrie de la logistique et du transport, pour attirer plus de collaboratrices. En effet, le secteur de la logistique et des transports est encore considéré comme traditionnellement masculin. « Nous encourageons les femmes à accéder aux postes offerts dans le secteur du transport et de la logistique. Notre programme vise à contribuer à changer une image dépassée d’une filière dominée par les hommes », a déclaré Mario Ceccon.

Le GEODIS Women Network, c’est quoi ?

Le GWN est un réseau mondial ouvert à tous les collaborateurs, soutenu par la direction générale de GEODIS et dynamisé par un comité de pilotage actif constitué de femmes et d’hommes implantés dans les différents pays où exerce le groupe (France, Allemagne, Danemark, Singapour, USA…). Ceux-ci sont issus de métiers divers comme les Ressources Humaines, les opérations ou le comité exécutif.

Le réseau agit sur plusieurs fronts :

  • l'inclusion
  • la réduction des disparités professionnelles entre hommes et femmes
  • l’amélioration de l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée
  • les perspectives de carrière égales

Les objectifs concrets du GWN

Pour les 3 prochaines années, le GWN s’est donné les objectifs suivants :

  • l’étude et l’harmonisation des possibles écarts de rémunération
  • la mise en place d’un programme de leadership destiné à la prise de responsabilités des femmes
  • le développement du recrutement et la représentation des femmes dans l’industrie du transport et de la logistique.

40 %

c’est le pourcentage de femmes dans les effectifs de GEODIS

1 D’après le rapport « Accès des femmes aux responsabilités et rôle levier des financements publics », publié par le Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes, le 17 décembre 2019. 

Téléchargez le rapport