Crédit photo en-tête de page : David Paquin

Cet hiver, la BD s’affiche dans nos gares

À l’occasion du 48e Festival de la bande dessinée d’Angoulême, nous exposons dans 41 de nos gares des planches en grand format. Suivez le guide.

Publié le | Mis à jour le

Lecture 3 min.

Cette année, la grande fête du 9e art se passe dans nos gares. Des planches grand format tirées de bandes dessinées vous attendent lors de vos voyages à travers la France. Parce que, pandémie oblige, le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême (FIBD) se déroule sans public, SNCF Gares & Connexions a décidé de faire venir la BD jusqu’à vous. Depuis mi-décembre et jusque mi-février, les œuvres de 119 artistes en sélection officielle égaient ainsi les murs d’une quarantaine de gares, à Marseille, Lille, Nantes, Grenoble, Strasbourg, Avignon, Rennes, Bordeaux, mais aussi dans l’ensemble des gares parisiennes.

1/8

  • 119

    artistes exposés

  • Des planches de BD à découvrir dans 41 gares

Une édition pas comme les autres

Pour la première fois depuis sa création, en 1974, le FIBD change de formule pour s’adapter à la crise sanitaire. Les lauréats de la compétition 2021 seront bien récompensés lors de l’annonce du palmarès, le 29 janvier, et les auteurs et dessinateurs feront le déplacement dans un TGV spécial pour recevoir leur prix, accompagnés des éditeurs ainsi que des professionnels et des journalistes. Cette opération, au même titre que l’exposition dans les gares, entend marquer notre soutien envers notre partenaire historique, et, au-delà, tous ceux qui font vivre l’art et la culture, particulièrement touchés aujourd’hui.

Si la crise sanitaire le permet, la 48e édition du festival aura lieu du 24 au 27 juin, cette fois ouverte à tous. 

En savoir plus sur le FIBD

Le prix Fauve Polar

Cela fait une quinzaine d’années que nous sommes partenaires du FIBD. Nous remettons notamment, à Angoulême, le Fauve Polar SNCF, qui récompense, chaque année, un roman graphique noir décerné par un jury de spécialistes.