Crédit photo en-tête de page : Yann Audic / SNCF

Prix SNCF du Polar : votre palmarès

Découvrez les gagnants de l’édition 2019 du Prix SNCF du Polar. Quel roman, quelle bande dessinée et quel court métrage ont remporté vos suffrages ? 

Publié le

Le Prix SNCF du Polar 2019

Premier prix du public en France, le Prix SNCF du Polar récompense depuis 19 ans des histoires policières. Cette année, vous avez été plus de 40 000 à voter. Découvrez les trois oeuvres qui vous ont le plus enthousiasmé.

Lauréat 2019, catégorie Roman

« Bondrée », d’Andrée A. Michaud, Rivages

L’histoire

À l’été 1967, Zaza Mulligan disparaît dans les épaisses forêts entourant Boundary Pond. Ce lac, situé à la frontière entre le Québec et le Maine, a été rebaptisé « Bondrée » par un trappeur enterré depuis longtemps. Zaza est retrouvée morte, la jambe prise dans un piège à ours et l’enquête conclut à un accident. Lorsqu’une deuxième jeune fille disparaît à son tour, l’inspecteur Michaud se dit que les profondeurs silencieuses de la forêt recèlent d’autres pièges…

Lisez le en ligne

L’autrice

Andrée A. Michaud est née à Saint-Sébastien-de-Frontenac au Québec. Après des études de philosophie, de linguistique et de cinéma, elle entame une carrière de romancière. Autrice d’une dizaine d’ouvrages, elle est rapidement reconnue pour ses romans noirs très littéraires. « Bondrée » a été récompensé par de nombreux prix au Canada et en France : prix du Gouverneur général, prix Saint-Pacôme (dédié au roman policier), prix Arthur-Ellis, prix des Lecteurs de Quais du polar et prix Rivages des Libraires 2017.

Vidéo : Qui est Andrée A. Michaud ?

Lauréat 2019, catégorie Bande dessinée

« Commissaire Kouamé », de Marguerite Abouet et Donatien Mary, Gallimard

L’histoire 

Abidjan. Un homme a été mystérieusement assassiné dans un minable hôtel de passe. Personne n’a rien vu… et l’enquête doit rester discrète sous peine de défrayer la chronique. En effet, la victime n’est autre que Traoré Compliqué, le célèbre magistrat ! 

Le grand commissaire Marius Kouamé est immédiatement mis sur l’affaire. Accompagné d’Arsène, son fidèle adjoint, il traque les suspects en tout genre, qui n’ont qu’à bien se tenir, car les tortures infligées par les deux flics sont aussi incongrues qu’efficaces ! 

Les auteurs

Marguerite Abouet naît à Abidjan en 1971. Arrivée en France en 1983, elle se lance dans l’écriture et imagine avec Clément Oubrerie sa première bande dessinée, « Aya de Yopougon », en 2005. La série est plébiscitée par le public (600 000 exemplaires vendus) et par la critique (Prix Angoulême 2006). En 2010, elle débute la série jeunesse « Akissi » et publie le premier volume de « Bienvenue », avec l’illustrateur Singeon. Elle co-réalise le film « Aya de Yopougon » et signe également une série pour la télévision sénégalaise.


Donatien Mary sort brillamment diplômé des Arts Décoratifs de Strasbourg en 2007. Il contribue à diverses revues (dont le « Lapin » et « Le Tigre ») et développe un univers singulier, expérimentant le dessin sous toutes ses formes. « Que la bête fleurisse » paraît chez Cornélius en 2014. Deux ans plus tard, c’est « Le Premier bal d’Emma », son projet à quatre mains avec l’autrice Sophie Dutertre, qui voit le jour chez l’éditeur 2024.

Vidéo : Qui sont Marguerite Abouet & Donatien Mary?

Lauréat 2019, catégorie Court métrage

« Troc mort », de Martin Darondeau, produit par La Voie Lactée, Slumdog Production et Les Films du Duc

L’histoire

À l’issue d’un braquage, deux croque-morts sont dépossédés du cercueil et du corps dont ils ont la charge et récupèrent en lieu et place le butin des malfaiteurs. Cette brochette de bras cassés va devoir organiser un échange.

Le réalisateur

Né en 1990, Martin Darondeau est à la fois auteur, metteur en scène et comédien. Il a étudié la réalisation à l’école de cinéma ESRA et a pris des cours de théâtre au cours Simon ainsi qu’à l’Acting International de Paris. En 2015, son programme court « Mash Up » est diffusé en clair sur Canal+ et depuis la rentrée 2017, il écrit et co-anime la pastille humoristique « Canalbis », toujours sur la même chaîne. En parallèle, il poursuit sa carrière de comédien, notamment au théâtre avec « Le Carton », puis « Alimentation Générale ». En 2017, il achève son premier court-métrage de cinéma en tant que réalisateur, « Troc Mort ».

Vidéo : Qui est Martin Darondeau ?