Crédit photo en-tête de page : Yann Audic / SNCF

Prix SNCF du Polar 2020 : notre sélection spéciale 20 ans

Plus d’œuvres en compétition, un mode de sélection qui change, le retour de vieilles connaissances…  Et toujours autant de crimes ! Venez fêter avec nous cette édition anniversaire et votez pour votre polar préféré.

Publié le

Lecture 3 min.

Le crime est notre affaire


À édition anniversaire, sélection exceptionnelle. Pour nos 20 ans, nous bousculons un peu les règles : plus de romans, un prix fusionné pour les bandes dessinées et un combat de titans pour les courts métrages.

Joann Sfar nous affiche

Pour notre anniversaire, l’auteur du « Chat du Rabbin » et de « Petit Vampire » nous a fait l’honneur de réaliser une affiche exceptionnelle qui célèbre avec grâce l’histoire d’amour entre le polar et le train. 

Mot à mot

Quand on m’a proposé de dessiner pour les 20 ans du Prix SNCF du Polar, j’ai répondu sans hésiter. Je suis très honoré de réaliser cette affiche, symbole d’un prix tourné vers son public, à l’écoute de ses attentes et de ses habitudes en proposant des œuvres populaires et de grande qualité.

7 romans pour une plus grande liberté de choix

Au commencement était le roman noir. Dans cette catégorie à l’origine de notre prix, ce sont 7 romans qui concourent cette année ; un polar historique sur fond de Seconde Guerre mondiale, une fiction inspirée de la politique française, un thriller glaçant ancré dans le sud des États-Unis, etc... Accrochez-vos ceintures, ce cru 2020 révèle les facettes les plus sombres du monde d’aujourd’hui :

  • « L’Écrivain public » de Dan Fesperman
  • « Le Diable en personne » de Peter Farris
  • « L’Été circulaire » de Marion Brunet
  • « En pays conquis » de Thomas Bronnec
  • « Les Chemins de la haine » de Eva Dolan
  • « Seules les bêtes » de Colin Niel
  • « Le Manuscrit inachevé » de Franck Thilliez

En savoir plus sur notre sélection 2020 de romans

6 bandes dessinées, un double destin

Cette année, les sélections du Prix SNCF du Polar et du Fauve Polar SNCF du Festival d’Angoulême fusionnent : 6 bandes dessinées sont ainsi en compétition pour un prix professionnel et un prix du public.

En janvier, un jury spécialisé les départagera lors du Festival International de la BD d’Angoulême et, au printemps, c’est vous qui choisissez le prix du public en votant pour votre album préféré.

Une comédie noire dans le monde de l’art, un thriller aux accents psychédéliques, un polar à tiroirs en milieu rural… Découvrez la fine fleur du 9e art :

  • « Cassandra Darke » de Posy Simmonds
  • « Tumulte » de John Harris Dunning et Michaël Kennedy
  • « Le Detection Club » de Jean Harambat
  • « Dans la tête de Sherlock Holmes » de Cyril Liéron et Benoît Dahan
  • « No direction » d’Emmanuel Moynot
  • « Grasskings » de Matt Kindt et Tyler Jenkins

En savoir plus sur notre sélection 2020 de bandes dessinées

Les 8 meilleurs courts métrages

Si vous avez raté l’un des succès des années précédentes dans la catégorie Court Métrage, c’est le moment d’y remédier.

Pour cette édition anniversaire, nous avons imaginé une compétition hors normes entre les 8 films  primés depuis la création de cette catégorie. Avec dans l’ordre, depuis 2012 :

  • « L’Accordeur » d’Olivier Treiner (24 25 Films)
  • « Kerosene » de Joachim Weissmann (Artémis Productions)
  • « Penny Dreadful » de Shane Atkinson (Rob Cristiano)
  • « CarJack » de Jeremiah Jones (100 to 1 Productions)
  • « Mr Invisible » de Greg Ash (Tin Monkey & Big Bright Lights)
  • « Hasta que la celada nos separe » de Mariana & Joserro Emmanuelli (Black Dog Production Mansion/ French Alliance of Puerto Rico)
  • « Speed/Dating » de Daniel Brunet et Nicolas Douste (Affreux, sales & méchants Productions)
  • « Troc Mort » de Martin Darondeau (La Voie Lactée, Slumdog Production et les Films du Duc )

En savoir plus sur notre sélection 2020 de courts métrages