Crédit photo en-tête de page : Matthieu Raffard

Mixité femmes-hommes : les mesures déployées chez SNCF

À l’heure où s’achève la semaine de la mixité, du 9 au 13 mars, Catherine Woronoff-Argaud, responsable politiques Diversité et Mixité chez SNCF dresse un bilan de l’action de l’entreprise ferroviaire en matière de mixité femmes-hommes.

Publié le | Mis à jour le

Lecture 2 min.

À la SNCF, nous avons plusieurs axes pour porter ces politiques d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et la mixité.

Nous avons tout d’abord l’axe du recrutement : en 2019, nous avons recruté 21% de femmes, ce qui est mieux qu’en 2018, mais on peut encore largement progresser.

Comprendre ce qu'est la mixité

C’est pour cela que nous lançons, dans le cadre de cette semaine de la mixité, une grande opération de recrutement ciblant les femmes. Le Girls’Day, que nous organisons chaque année, où nous faisons venir 1 500 jeunes femmes dans nos établissements pour qu’elles découvrent nos métiers techniques. Nous avons aussi des cheminotes impliquées auprès d’associations du type «Capital Fille» ou «Elles bougent» où elles marrainent des jeunes filles pour les aider à se projeter sur un avenir professionnel et aussi leur présenter nos métiers techniques.

Nous poursuivons la sensibilisation des managers sur ces sujets avec un atelier «mixité en jeu» qui est maintenant déployé dans plus de 80 % des comités de direction. L’objectif est de comprendre ce qu’est la mixité, comment lever les freins et comment lutter contre des situations inacceptables. Cet atelier est démultiplié auprès des collectifs de travail.

80 %

des comités de direction suivent l'atelier « mixité en jeu »

Résister au sexisme

Nous menons aussi un travail important autour de la sensibilisation sur le sujet des violences sexistes et sexuelles : en 2019, nous avons organisé une grande journée avec l’action sociale SNCF autour de la lutte contre les violences sexistes et sexuelles au travail et dans la sphère familiale. Nous avions réuni plus de 1 000 managers et acteurs RH à cette occasion, mais aussi des institutionnels, des médecins, des avocats qui ont pris la parole. Nous avons ainsi pu mieux comprendre le phénomène et savoir comment agir. À la suite de cette journée, nous avons déployé des nouveaux outils, comme une fiche synthétique pour les managers et un guide sur le sujet des violences intra-familiales.

Nous déployons actuellement un e-learning sur «Résister au sexisme», expérimenté par SNCF au féminin, et qui maintenant se déploie pour les managers dans les activités.

Toutes ces actions s’inscrivent et alimentent la renégociation en cours d’un accord égalité et mixité au sein de l’entreprise. Par ailleurs, SNCF porte aussi cette ambition de mixité et d’égalité au niveau européen avec un accord sur la place des femmes dans le secteur ferroviaire en Europe.