Crédit photo en-tête de page : Drew Hays-Unsplash

Au lendemain de la COP24...

Dans un contexte d'urgence climatique, le train est l'un des modes à développer dès aujourd'hui, au même titre que les autres moyens de transport partagés, doux et moins néfaste pour l'environnement que la voiture individuelle.
Entretien avec Sophie Chambon, directrice du développement durable chez SNCF.

Publié le

Vidéo : Transition énergétique : l'urgence

Développement durable : les chiffres du ferroviaire

  • Moins de 1% des émissions de gaz à effet de serre des transports pour 10% des voyageurs et des marchandises transportées en train. Voir l'infographie
  • 25 fois moins de gaz à effet de serre émis par un voyageur en train que seul dans sa voiture
  • 84 000 tonnes de CO2 ont été évitées en 2018 grâce aux autoroutes ferroviaires

Le secteur ferroviaire a aussi progressé :

  • Les émissions de carbone par voyageur et par km ont été divisées par 2 depuis 1990
  • Même diminution pour les marchandises

Entre 2012 et 2017, le renouvellement du parc de matériel diesel a permis :

  • de réduire de 20% les émissions d'oxyde d'azote
  • de réduire de 30% les émissions de particules

Des résultats qui seront encore améliorés par les trains hybrides et hydrogène (à horizon 2022)