Plus de 37 500 visiteurs aux Journées européennes du patrimoine SNCF

Plus de 37 500 visiteurs ont participé aux Journées européennes du Patrimoine SNCF, confirmant ainsi l’engouement du public pour le patrimoine de l’entreprise. Pour cette 36e édition, plus de 90 visites étonnantes et surprenantes étaient proposées par la SNCF les 21 et 22 septembre dans toute la France.

Publié le

Lecture 4 min.

Moments d’échanges et de partage, ces rendez-vous ont permis au public de découvrir la richesse et la diversité du patrimoine de la SNCF, comme les secrets de gares historiques, la magie de trains de légende, les coulisses de la maintenance ou de l’aiguillage ferroviaires, de nouveaux chantiers, et aussi, tout spécialement pour cette édition placée sous le signe des arts et du divertissement, un festival cinéma, des concerts donnés par les musiciens de l’Orchestre philharmonique de Radio France et la Maîtrise de Notre-Dame de Paris, des séances de cinéma à thème ferroviaire ainsi que des escape games et de nombreuses autres animations inédites.

La plupart des sites ont affiché complet dès l’ouverture des réservations. Parmi les événements les plus attendus de cette édition : l’ouverture exceptionnelle du bunker, abri datant de la Seconde Guerre mondiale situé sous la gare de l’Est. Le succès était au rendez-vous, y compris pour la visite proposée en réalité virtuelle. Parmi les hits de ces Journées : la Tour de l’Horloge et le Train Bleu à la gare de Paris-Lyon, l’Orient Express et le poste d’aiguillage 1 de Lyon-Perrache ou encore l’exposition de la mythique locomotive Pacific 231K8 en gare de Lille-Flandres, en partenariat avec l’association MFPN et la présentation du TGV Sud Est détenteur du record du vitesse de 1981 en gare de la Rochelle.

  • 37 500 visiteurs ont participé à l'édition 2019 des JEP SNCF

  • 90

    sites ont proposé des visites exceptionnelles pendant le week-end

Plus de 5 000 visiteurs ont participé au festival du modélisme à la Cité du Train de Mulhouse et  près de 3 000 ont arpenté le chantier de la ligne Eole à Nanterre.

Quelque 3 000 amateurs d’histoire et d’architecture se sont passionnés pour les secrets des gares à Metz, Colmar, Reims, Brest, Tours, Paris-Saint-Lazare ou Paris-Lyon,  pour la mémoire des lieux avec les podcasts "Il était une voie" présentés en avant-première par l’association Rails & Histoire à Ground Control ou encore pour la réhabilitation des anciennes usines Panhard Levassor qui accueillent aujourd’hui le siège de Gares & Connexions et d’AREP.

Enfin, un tout nouveau "Train du Patrimoine SNCF" a été inauguré à l’occasion de ces JEP. Il circulera tous les jours sur le RER D et permettra aux voyageurs de retrouver dans leur quotidien la richesse du patrimoine SNCF au travers de centaine de décors pelliculés mis en scène en trompe-l’œil à l’intérieur du train.

Un patrimoine exceptionnel

SNCF n’est pas une entreprise comme les autres. Héritière de deux siècles d’histoire des chemins de fer, elle est une part de l’histoire nationale et de la mémoire collective. Son patrimoine est à l’image d’un groupe qui contribue depuis plus de 80 ans à façonner les territoires et la société française.       

  • Le patrimoine architectural
    90 bâtiments et ouvrages d’art Monuments Historiques
    3 000 gares en activité
  • La collection de trains historiques
    600 véhicules préservés dont 59 protégés au titre des Monuments historiques, conservés pour un tiers d’entre eux à la Cité du Train à Mulhouse, Musée de France, la plus grande collection de trains en Europe, ou confiés à des associations qui les font rouler.
  • Le patrimoine industriel
    Des ateliers, des rotondes pour garer les locomotives, des postes d’aiguillage de toutes époques, plus de 100 000 tunnels, ponts et viaducs.
  • Le patrimoine artistique
    Depuis les débuts du chemin de fer, la création artistique s’épanouit dans ces lieux publics qui inspirent à leur tour les peintres, affichistes, photographes, cinéastes, plasticiens, sculpteurs et designers.

Le patrimoine SNCF, c’est aussi la mémoire, qu’elle soit collective ou personnelle, l’imaginaire créé par les voyages, la littérature, les nombreuses scènes mythiques de cinéma qui se déroulent dans une gare ou dans un train.

  • Le viaduc de Garabit par Gustave Eiffel

  • Plaisirs de neige

  • Sur le tournage de la Bataille du Rail

  • La Cité fertile de Pantin

  • Une locomotive BB 141 C en gare de Limoges