Publié le

Brétigny après l'accident

Après le tragique accident qui a eu lieu à Brétigny-sur-Orge vendredi 12 juillet, SNCF se mobilise à plusieurs niveaux.

Les équipes SNCF font désormais en sorte:

  • d'assurer aux victimes et à leurs proches tout le soutien nécessaire. SNCF est mobilisé pour prendre en charge les voyageurs et les familles des victimes. Depuis samedi 13 juillet, les personnes qui souhaitent un soutient psychologique peuvent appeler le 0800 120 821
  • de rendre possible la reprise des circulations Intercités et le RER C. Le trafic reprend progressivement
  • de remettre en état la gare de Brétigny-sur-Orge qui devrait être totalement opérationnelle le 5 août prochain
  • par ailleurs, les équipes de vérification de SNCF Infra terminent la grande campagne nationale de vérification des aiguillages lancée le 14 juillet

Trafic de la journée du lundi 15 juillet

Pendant les travaux de remise en état des installations de Brétigny-sur-Orge, la circulation des trains s’organise de la façon suivante pour le lundi 15 juillet :

Lignes Intercités

LIGNE PARIS > LIMOGES > TOULOUSE
LIGNE PARIS AUSTERLITZ > ORLÉANS

RER C Transilien

JUVISY > SAINT-MARTIN D'ETAMPES
JUVISY > DOURDAN LA FORÊT

Point presse #3

Guillaume Pepy, président de SNCF, Jacques Rapoport, président de Réseau Ferré de France et Pierre Izard, Directeur Général délégué SNCF Infra ont tenu une conférence de presse le dimanche 14 juillet 2013 pour faire un point de situation sur l'accident de Brétigny sur Orge.

Télécharger le communiqué de presse (PDF, français, 1855 Ko)

Campagne de vérification des éclisses

Suite à l'accident dramatique de Brétigny, du vendredi 12 juillet dernier, des actions de vérification sont menées selon un principe de précaution : il s’agit d’un principe d’action qui s’ajoute aux règles de maintenance ordinaires.
Le principe de la campagne : vérifier sur l’ensemble du territoire les éclisses de 5000 aiguillages sur tout le réseau ferré.
Il s’agit avant tout de :

  • vérifier le serrage des éléments du système d’attache
  • vérifier la boulonnerie et les éclisses au marteau

Dans les 50 établissements de SNCF Infra, des équipes d’intervention vont vérifier les éclisses. Dès dimanche, 500 cheminots volontaires se sont et restent mobilisés.
Il faut estimer à deux semaines à partir du dimanche 14 juillet la durée de cette campagne.

Durant les travaux de rétablissement des installations de Brétigny-sur-Orge, la circulation des trains du REC C restera fortement perturbée au sud de Juvisy. Des bus assurent les correspondances dans les 2 sens avec les navettes ferroviaires RER C. Certains bus sont directs jusque CORBEIL ESSONNES afin de permettre aux voyageurs d’emprunter plus rapidement la ligne du RER D.

La circulation des trains restera également fortement perturbée au départ et à l’arrivée de Paris Austerlitz vers le Centre et le Sud-Ouest le mardi 16 juillet. Les TGV vers St Pierre des Corps peuvent être empruntés sans surcoût ni réservation obligatoire par les voyageurs disposant, sur le trajet Paris-Orléans, d’un billet INTERCITES datés des 12, 13, 14, 15 et 16 juillet ou d’un abonnement en cours de validité.

Télécharger le communiqué de presse (PDF, français, 315 Ko)

Vidéos : mobilisation des équipes SNCF

Vidéo : Accident Brétigny : Le président de SNCF en déplacement à Limoges

Vidéo : Accident Brétigny : fin des opérations de relevage

Vidéo : Accident Brétigny : campagne de vérification des éclisses au Bourget

La dernière voiture évacuée

La dernière voiture du train accidenté vendredi en gare de Brétigny-sur-Orge a été relevée, lundi 15 juillet en fin de journée, et évacuée. La voiture a été placée sur un wagon plat exceptionnel pour être évacuée par le rail, à l'aide d'une grue acheminée depuis le Nord - Pas-de-Calais, selon la préfecture de l'Essonne.

Aller à la source

Les aiguillages au coeur des attentions de la SNCF

La SNCF n'a pas tardé. Après la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge (Essonne), survenue vendredi en fin d'après-midi et qui a causé la mort de six personnes, une cinquantaine d'agents ont été mobilisés, dimanche, toute la journée, pour inspecter les 53 aiguillages _dont 21 à Nantes_ du réseau des Pays de la Loire. L'inspection de ces « appareils de voie », similaire à celui mis en cause à Brétigny, a été ordonnée, ce week-end, par Guillaume Pepy, patron de la SNCF. « C'est une campagne de prévention. Et une précaution qui vient en plus de la maintenance classique », rappelle Pascal Rosey, délégué SNCF Infra régional Bretagne-Pays de la Loire.

Aller à la source

Vidéo : Accident Brétigny : Conférence de presse du 14 juillet 2013

Minute de silence à l'Assemblée pour Brétigny et Verdon

À l'ouverture de la séance des questions au gouvernement, les députés ont observé mardi une minute de silence en hommage à la fois aux victimes de la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge (Essonne) et à l'otage français mort en Afrique, Philippe Verdon. Le président de l'Assemblée, Claude Bartolone, a exprimé à la tribune "l'émotion de la représentation nationale" après la catastrophe de Brétigny.

Aller à la source

 

Prévisions de trafic du mercredi 17 juillet

Durant les travaux de rétablissement des installations de Brétigny-sur-Orge, la circulation des trains du REC C restera fortement perturbée au sud de Juvisy. Des bus assurent les correspondances dans les 2 sens avec les navettes ferroviaires RER C. Certains bus sont directs jusque CORBEIL ESSONNES afin de permettre aux voyageurs d’emprunter plus rapidement la ligne du RER D. SNCF Transilien conseille également la solution du co-voiturage, par le biais des sites internet du Conseil général de l’Essonne, de la communauté d’agglomération du Val d’Orge, le site de la ligne C et www.transilien.com.

La circulation des trains restera également fortement perturbée au départ et à l’arrivée de Paris Austerlitz vers le Centre et le Sud-Ouest le mardi 16 juillet. Les TGV vers St Pierre des Corps peuvent être empruntés sans surcoût ni réservation obligatoire par les voyageurs disposant, sur le trajet Paris-Orléans, d’un billet INTERCITES datés des 12, 13, 14, 15 et 16 juillet ou d’un abonnement en cours de validité.

Télécharger le communiqué de presse (PDF, français, 315 Ko)

Prévisions de trafic du jeudi 18 juillet

Les travaux de rétablissement des installations de Brétigny-sur-Orge se poursuivent et permettent désormais de rétablir plus de 80 % des circulations habituelles INTERCITES au départ et à l’arrivée de Paris Austerlitz vers le Centre et le Sud-Ouest, le jeudi 18 juillet. La circulation des trains du RER C restera fortement perturbée au sud de Juvisy. Le trafic des trains reprend très progressivement.

Télécharger le communiqué de presse (PDF, français, 310 Ko)

Mesures commerciales pour les voyageurs abonnés Intercités, Transilien, TER et Elipsos

SNCF met en oeuvre des mesures commerciales pour les voyageurs abonnés INTERCITÉS, Transilien, TER et ELIPSOS touchés par les perturbations liées aux réparations sur les installations de Brétigny-sur-Orge.

Télécharger le communiqué de presse (PDF, français, 283 Ko)

Le RER C dessert de nouveau Brétigny-sur-Orge

La gare de Brétigny-sur-Orge, dans l'Essonne, sera de nouveau desservie par le RER C à partir de jeudi, a annoncé mercredi la SNCF, cinq jours après le déraillement d'un train dans cette gare qui a fait six morts et des dizaines de blessés. "Suite à l'avancée des travaux en gare de Brétigny, la voie 5 est rendue" à la circulation "et permet une reprise progressive de la desserte de la gare", a déclaré la SNCF sur le blog de la ligne C.

Aller à la source

Prévisions de trafic du vendredi 19 juillet

Les travaux de rétablissement des installations de Brétigny-sur-Orge se poursuivent et permettent désormais de rétablir plus de 80 % des circulations habituelles INTERCITÉS au départ et àl’arrivée de Paris Austerlitz vers le Centre et le Sud-Ouest le vendredi 19 juillet.
La circulation des trains du RER C restera fortement perturbée au sud de Juvisy, le trafic des trains reprenant très progressivement.

Télécharger le communiqué de presse (PDF, français, 310 Ko)

Le train reste le moyen de transport préféré des français

Malgré le drame de Brétigny, le train est considéré comme le moyen de transport le plus rassurant pour 58 % des personnes interrogées, loin devant l'avion et la voiture. Une semaine après la catastrophe de Brétigny, le train reste le moyen de transport le plus rassurant pour les Français, qui créditent la SNCF pour sa gestion de cette crise, mais ont une image globalement mitigée de l'entreprise publique, selon un sondage paru dimanche. D'après cette enquête de l'institut BVA pour Le Parisien/Aujourd'hui en France, le train est jugé le plus rassurant par 58 % des personnes interrogées, loin devant l'avion (33 %) et la voiture (7 %).

Aller à la source

Prévisions de trafic du lundi 22 juillet

Les travaux de rétablissement des installations de Brétigny-sur-Orge se poursuivent et permettent désormais d’assurer un trafic normal ou quasi normal sur la majorité des circulations habituelles INTERCITÉS au départ et à l’arrivée de Paris Austerlitz vers le Centre et le Sud-Ouest le lundi 22 juillet.

La circulation des trains du RER C restera fortement perturbée au sud de Juvisy, le trafic des trains reprenant très progressivement.

Télécharger le communiqué de presse (PDF, français, 305 Ko)

Point presse #4

Suite au dramatique accident de Bretigny sur Orge du 12 juillet dernier, 4 actions majeures sont lancées  :

  • le soutien et l’accompagnement des victimes
  • la campagne nationale de vérification des aiguillages de même nature qu’à Brétigny
  • la remise en état de l’infrastructure et le rétablissement des circulations
  • les enquêtes

Au sein de ce dossier, un point est fait sur :  

  • les enquêtes et les origines de l’accident
  • la sécurité ferroviaire
  • la maintenance du réseau

Télécharger le communiqué de presse (PDF, français, 1106 Ko)