Crédit photo en-tête de page : SNCF

Au Centre de Supervision Atlantique, des équipes mobilisées 24h sur 24

À deux pas de la gare de Bordeaux et pourtant méconnu des voyageurs, le Centre de Supervision Atlantique (CSA) œuvre 7 jours sur 7, 24h sur 24h pour traiter les éventuels incidents qui surviennent sur le réseau de l'ouest de la France.

Publié le | Mis à jour le

Lecture 8 min.

Au Centre de Supervision Atlantique, des équipes mobilisées 24h sur 24

8 février 2021, une date-charnière

Dernière zone en date à être intégrée au dispositif, Pays de la Loire est supervisée par le CSA depuis aujourd'hui, une date charnière qui entérine l'achèvement du déploiement de ce programme de supervision dernière génération. Au nombre de quatre sur le territoire national, les Centres de Supervision couvrent désormais l'ensemble du réseau ferroviaire.

Reportage en vidéo ci-dessus auprès des équipes du CSA Atlantique où le téléphone ne sonne jamais dans le vide.

Une appli "Nouvelle Génération" pour la supervision du réseau

SNCF Réseau a initié, le 1er juillet dernier, le déploiement d’une nouvelle application qui géolocalise précisément les incidents survenant sur les infrastructures ferroviaires. Développée en collaboration avec Capgemini, l’application «Supervision Nouvelle Génération» alerte les opérateurs en temps réel et leur permet d'intervenir rapidement pour améliorer la régularité des circulations.

Testée actuellement au Centre de Supervision de la région Auvergne Rhône-Alpes, l'application sera déployée d'ici 2022 dans les quatre centres de supervision, situés à Paris, Lyon, Pagny-sur-Moselle et Bordeaux, qui couvrent l'ensemble du territoire.