Crédit photo en-tête de page : Stephane Sby Balmy

EcoWatt : la SNCF s'engage à suivre la météo de l'électricité

Le groupe SNCF a signé la charte EcoWatt le 7 octobre, avec 90 autres entreprises rassemblées autour de Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances. La SNCF s'engage à appliquer des mesures de sobriété supplémentaires en cas d'alerte EcoWatt.

Mis à jour le

Lecture 3 min.

Diffusée depuis le 3 octobre sur les écrans de France Télévision, la météo de l’électricité est conçue dans le cadre du dispositif EcoWatt qui permet aux usagers de voir en temps réel le niveau d’électricité disponible dans le pays grâce à un pictogramme en trois couleurs : vert (normal), orange (tendu) et rouge (très tendu, synonyme de coupures inévitables si rien n’est fait pour baisser la consommation).

Téléchargez le communiqué sur le plan de sobriété énergétique de la SNCF

Décaler les consommations hors des périodes de pointes

Créé à l’initiative de Réseau de transport d’électricité (RTE) et de l’Ademe (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie), EcoWatt a pour but d’encourager les citoyens à modifier leurs pratiques en fonction du pictogramme en modérant leur consommation lorsqu’il est au rouge.

Le 7 octobre, la SNCF a signé la charte EcoWatt, comme 90 autres entreprises. Au même titre que les citoyens, le groupe SNCF s’engage ainsi à modérer ou décaler ses consommations d’énergie lors des alertes EcoWatt, susceptibles de survenir pendant les pointes de consommation, comprises entre 8h et 13h et entre 18h et 20h.

18° dans les locaux occupés en cas d'alerte

Outre les mesures détaillées dans le communiqué du 10 octobre 2022, le Groupe a signé des engagements supplémentaires :

  • En cas d’alerte EcoWatt (lorsque le pictogramme est au rouge), la température des locaux occupés sera diminuée de 19°C à 18°C. Lorsque les locaux se vident le soir, la température sera encore baissée à 16°C.
  • La SNCF s’engage également à inciter ses salariés à s’inscrire sur le site web www.monecowatt.fr et à diffuser la démarche EcoWatt auprès de ses voyageurs.

Toujours dans le même but : que chacun modère ses consommations, surtout en cas d’alerte, pour soulager les tensions sur le réseau électrique et éviter d’éventuelles coupures.