Publié le

La Cité Fertile, nouvelle pépite signée SNCF Immobilier

L’ancienne gare de marchandise SNCF de Pantin (93) s’est transformée pour trois ans en un espace de loisirs et d’expérimentations sur la ville de demain. L’urbanisme transitoire selon SNCF Immobilier n’en finit pas de porter ses fruits.

Jouer à la pétanque ou au beach-volley, se détendre dans "La Cabane à méditer", manger un morceau en dégustant la bière brassée sur place, participer à un atelier ou encore assister à une conférence : le nouvel espace d’un hectare inauguré le 15 août à Pantin, c’est le buzz de la rentrée ! Avec un programme qui se veut aussi convivial qu’exemplaire : réemploi des matériaux, filtration de l’eau, utilisation de circuits courts font partie des principes appliqués in situ par SNCF Immobilier et Sinny&Ooko, créateur et gestionnaire de tiers-lieux, qui ont conçu le projet ensemble.

Un laboratoire de fabrique de la ville

L’initiative fait figure de transition urbaine avant l’avènement du futur éco-quartier : elle s'inscrit dans la démarche d’urbanisme transitoire menée par SNCF Immobilier. Véritable laboratoire de la fabrique de la ville, la Cité Fertile s’est donné pour ambition de penser et d’expérimenter futurs usages et innovations urbaines. Parmi les premières thématiques abordées : les produits ultra-locaux et la consommation responsable.

Un incubateur d'entreprises

Cerise (bio) sur le gâteau : le site va continuer à mûrir. En septembre, l’heure est à l’incubation : le Comptoir des Innovations soutiendra les énergies entrepreneuriales vers des enjeux durables. Le Campus des Tiers-Lieux accompagnera des porteurs de projets à travers des formations à la carte, des ateliers et des colloques. A partir de mars 2019, la Cité Fertile prendra encore de la hauteur avec une serre verticale de 800 m2 dédiée à l’agriculture urbaine. Au total, une surface de 3500 m2 supplémentaires sera consacrée à la restauration, l’innovation et l'artisanat.

SNCF, un leader avec un temps d'avance

Pionnière en termes de revalorisation de friches industrielles, la SNCF peut compter sur le patrimoine foncier du groupe, deuxième plus important propriétaire derrière l’Etat et avant l’Eglise. Avec notamment :

  • 8,5 millions de m2 de bâtiments industriels et tertiaires, d'activités sociales, le groupe public ferroviaire comptant au total 12,5 millions de m²
  • 20 000 hectares dont 3 000 urbanisables dès à présent
  • 100 000 logements dont 90% de logements sociaux

Vidéo : Inauguration de la Cité Fertile