Crédit photo en-tête de page : Yann Audic

SNCF applique rigoureusement toutes les consignes des autorités sanitaires

La sécurité des voyageurs et des personnels est la priorité absolue de l’ensemble des équipes SNCF. SNCF Voyageurs applique avec la plus grande rigueur toutes les consignes et règles des autorités sanitaires, en matière de ventilation ou de filtration de l’air à bord des trains, comme elle fait respecter l’obligation de port du masque.

 

Publié le | Mis à jour le

Lecture 5 min.

SNCF applique pour le renouvellement de l’air au sein de ses TGV la réglementation en vigueur dans le transport ferroviaire qui précise que le niveau de CO2 ne doit pas dépasser 5 000 parties par million (ppm) dans toutes les conditions d’exploitation. Les matériels TGV sont conçus pour maintenir un niveau de CO2 compris entre 1 000 et 1 500 ppm. Les recommandations du Haut Conseil de la Santé Publique d’un seuil de taux de CO2 de 800 ppm ne concernent pas le transport ferroviaire mais ne visent que les seuls Etablissements Recevant du Public (ERP) non ventilés.

L’apport d’air extérieur dans un TGV est permanent et géré par un système de ventilation dédié. Cet apport d’air extérieur est continu et équivalent à 20 m3 d’air neuf par heure et par voyageur. Le système de ventilation des trains renouvelle la totalité de l’air intérieur des rames toutes les 9 min environ (TGV) ou 6 min (TER ou Intercités) grâce à un puissant filtrage qui assure la circulation d'un air renouvelé et assaini dans les rames tout au long du trajet.

L’air recyclé subit en permanence un traitement mécanique, hygrométrique et thermique qui permet de diminuer le taux de particules virales diffusées par aérosolisation.

La performance de filtrage de l’air dans les trains équivaut à la performance d’un masque chirugical.

La sécurité dans les trains est par ailleurs assurée par le port du masque. Les gares et les trains ont fait partie des premiers lieux où le masque a été rendu obligatoire, depuis le premier déconfinement le 11 mai 2020. Le port du masque est respecté par les voyageurs à plus de 95%, ce qui a fait ses preuves. SNCF applique en la matière les avis du Haut Conseil de la santé publique, qui recommande en population générale le port du masque chirurgical ou grand public filtration supérieure à 90%. Ainsi, le port de ces types de masque est obligatoire dans les trains pour les voyageurs. Les agents SNCF sont dotés de masques chirurgicaux, en applications de ces recommandations.

Tous nos trains font par ailleurs l’objet d’une désinfection au moins quotidienne.

L’étude ComCor menée par l’Instutut Pasteur parue en mars 2021 a conclut à l’absence de sur-risque d’infection dans les transports en commun.

Découvrez toutes les informations sur la sécurité de l’air à bord des trains