Publié le

Crus de la la Seine

Les équipes SNCF, en lien avec la préfecture de Paris, surveillent l’évolution de la montée des eaux depuis le début des alertes météo. En effet, les dernières estimations de Vigicrue prévoient un niveau atteignant 5,70 mètres mercredi, avec une tendance à la hausse pour les journées suivantes (en juin 2016, la Seine fut à 6,10 mètres). SNCF, en concertation avec les autorités, avait décidé d’interrompre la circulation des trains sur le tronçon central de la ligne C jusqu'au samedi 10 février.

Crue de la Seine à Paris : trafic RER C perturbé à partir de mercredi

Communiqué de presse

Publié le 23 janvier 2018 à 10h40

Les équipes SNCF, en lien avec la préfecture de Paris, surveillent l’évolution de la montée des eaux depuis le début des alertes météo et les dernières estimations de VIGICRUE prévoient un niveau atteignant 5m70 mercredi.

Circulation interrompue sur le tronçon central de la ligne C à Paris

"La ligne C circule juste le long de la Seine et elle a la particularité d'avoir ce qu'on appelle des bouches d'aération, des vantaux qui sont nécessaires pour aérer comme dans tout tunnel ferroviaire ou routier et permettre la circulation des trains. Or, à 5,75 mètres l'eau s'infiltre par ces vantaux et donc nous sommes obligés d'anticiper et dès cette nuit nous allons boucher ces circuits d’aération. A partir de là, en termes de sécurité on ne peut plus faire circuler les trains et donc tant que l'eau n'aura pas diminué, on nous annonce effectivement des pics à environ six mètres vendredi ou ce week-end on ne pourra pas faire circuler les trains dans ces sept gares de la ligne C", a expliqué Alain Krakovitch, directeur général SNCF Transilien, dans l'émission BFM Story du mardi 23 janvier.

Voir l'intégralité de l'interview d'Alain Krakovitch sur BFM TV