La SNCF s'engage en faveur de la garde nationale

À quelques jours de la Fête nationale, une convention de soutien à la politique de la réserve militaire a été signée en gare de Paris-Lyon, par Stéphane Volant, secrétaire général de SNCF, et la générale Anne Fougerat, secrétaire générale de la Garde nationale.

Publié le

Cette convention, signée en présence de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées, a une durée de 3 ans. Elle vise à encourager le double engagement citoyen des agents de la SNCF : un engagement en faveur du service au public au sein de l’entreprise, et un engagement pour la République via la contribution à la défense nationale. Pour cela, la convention prévoit notamment de porter de 8 à 15 jours la période d’autorisation d’absence au titre des activités dans la réserve. Le document confère par ailleurs à la SNCF la qualité de "Partenaire de la défense nationale".

Comptant déjà de nombreux réservistes dans ses rangs, la SNCF est soucieuse de continuer à développer l’engagement de ses collaborateurs. Pour cela, l’entreprise crée une adresse e-mail pour répondre à toutes les questions que peuvent se poser les collaborateurs SNCF, qu’ils soient réservistes ou qu’ils souhaitent le devenir : jesuisreserviste@sncf.fr

Stéphane Volant précise à l’attention des salariés réservistes : "Votre engagement, dans sa dimension républicaine, est une marque supplémentaire de l’attachement de la SNCF à l’État, à la nation. C’est aussi cela qui, demain, peut conduire les Français à préférer la SNCF."

La consolidation d'un partenariat bien établi

La signature de cette convention constitue un élément supplémentaire des liens forts unissant la SNCF à la République, tant dans le domaine militaire que citoyen.

Engagée par ailleurs dans le Service Militaire Volontaire, la SNCF accueille tous les ans des jeunes éloignés de l’emploi pour leur permettre une insertion dans le monde du travail. À l’issue d’une formation à la vie en collectivité et d’une remise à niveau scolaire, les volontaires intègrent l’entreprise pour y suivre une formation professionnelle. Quatre promotions, regroupant au total plus de 100 stagiaires, ont déjà bénéficié de ce dispositif, et 75% des effectifs ont signé un contrat avec l’entreprise.
Ce partenariat incarne le rôle sociétal de l’entreprise, avec des jeunes qui, ayant acquis le "savoir-être" militaire et le "savoir-faire" de la SNCF, rejoignent des métiers en tension.

Par ailleurs, la SNCF a récemment transporté les jeunes engagés dans le Service National Universel.

Enfin, un contrat liant la SNCF aux Armées - le plus important contrat de Voyages SNCF - permet aux militaires et à leurs familles de bénéficier de tarifs spécifiques pour voyager à bord de nos trains.

Fret SNCF assure quant à elle, depuis de nombreuses années, le transport de matériels militaires.

 

La Garde nationale

Créée en 2016 en réponse aux attentats, elle rassemble les 76 000 réservistes opérationnels des Armées (principalement terre, air, mer) et des forces de sécurité intérieure. 6 700 de ces femmes et hommes de toutes catégories socio-professionnelles sont engagés au quotidien. Ils participent activement aux opérations extérieures ou intérieures de la défense nationale, ainsi qu’à la sécurité publique, en métropole et outre-mer.