Publié le

Eole se poursuit avec "Virginie"

Le plus gros tunnelier de France a été baptisé le 28 novembre. "Virginie" devrait entrer en action dans quelques semaines pour creuser 6 kilomètres de tunnel ces deux prochaines années. Il s’agit de la suite du chantier de prolongement du RER E entre Paris et sa banlieue ouest, entamé en 2016.

Baptême du tunnelier Eole

Communiqué de presse

Publié le 28 novembre 2018 à 10h07

Le projet EOLE, concernant le prolongement de 55 kilomètres du RER E vers l’Ouest , comprend le percement d’un tunnel de 8 kilomètres entre Haussmann Saint-Lazare et Nanterre, baptisé ce jour.

650 000 voyageurs prévus

Aujourd’hui, le RER E est terminus en gare saint-Lazare. Eole – acronyme d’Est-Ouest Liaison Express- devrait le prolonger jusqu’à Nanterre fin 2022, puis jusqu’à Mantes-la-Jolie (Yvelines) en 2024.

Le RER E devrait transporter 650.000 voyageurs par jour une fois achevé, contre 370.000 aujourd'hui. Il sera exploité en deux morceaux --vers l'ouest et vers l'est-- qui se juxtaposeront sur le tronçon central, afin de garantir une meilleure régularité.

"Le plus important dans ce projet, c'est qu'il va délester le RER A, qui est la ligne la plus empruntée et aussi la plus saturée d'Europe, de 15%, et aussi le RER B, la deuxième qui elle aussi bénéficiera d'un délestage de 10%, et puis il va soulager Saint-Lazare, qui est la première gare de banlieue d'Europe" car les trains de Mantes-la-Jolie n'y auront plus leur terminus, a remarqué Alain Krakovitch, le directeur général de Transilien.

Nom de code Virginie

  • Tunnelier le plus grand de France
  • Roue de coupe : 11 mètres de diamètre
  • Longueur : 90 mètres
  • Poids : environ 1 800 tonnes
  • Vitesse moyenne : 10 à 15 mètres de creusement par jour
  • Profondeur : 35 mètres, soit à une pression de 4 bars
     

Zoom sur Nexteo

Le nouveau système de signalisation appelé Nexteo permettra de faire passer sous Paris 22 trains par heure à 120 km/h, quand les systèmes actuels permettent d'en faire passer 16 à environ 90 km/h. 120 km/h représente une vitesse inédite sous Paris, qui sera permise par le matériel roulant Nouvelle génération RER-NG.

Les deux branches autonomes du RER E - celle de l'Est "Chelles-Tournan / Nanterre la Folie" et " celle de l'Ouest "Mantes-la-Jolie / Rosa Parks" se juxtaposeront dans les six gares du tronçon central. Ce doublement a pour but de réduire l'impact des incidents en évitant leur propagation à toute la ligne.
Cette exploitation en recouvrement sera rendue possible par la mise en service du nouveau système d'exploitation NExTEO dans le tronçon central dès 2023.
C'est grâce à une assistance digitale à la conduite (freinage et accélération) et à un cantonnement mobile qui abaissera de 180 à 108 secondes l'espace entre deux trains, que Nexteo pourra faire circuler en toute sécurité 22 trains par heure dès 2024, au lieu de 16 actuellement.

Pour Patrick Jeantet, le patron de SNCF Réseau qui en a la maîtrise et dont c'est "le plus grand projet", ce chantier donne également l'occasion de "faire de la haute technologie".

Vidéo : Projet Eole : le chantier du tunnelier

Vidéo : Le projet Eole : relier l'est et l'ouest de Paris

Vidéo : PAtrick Jeantet au sujet d'Eole

Vidéo : Alain Krakovitch sur Eole