Crédit photo en-tête de page : Fred de Gasquet

Reconfinement : les technicentres optent pour le "garage tournant"

Qui dit nouveau confinement dit adaptation du plan de transport. Pour éviter d’immobiliser le parc matériel trop longtemps, les technicentres optent pour le principe du « garage tournant », une procédure permettant de faire circuler les rames de manière alternative.

Publié le | Mis à jour le

Lecture 2 min.

Lors du premier confinement, un grand nombre de rames avaient été remisées en respectant les procédures du "Garage Bon Etat" (GBE). Il s'agit de procédures lourdes comprenant de la maintenance avant, pendant et après l'immobilisation qui sont conçues pour des remisages au delà de trois mois. Pour ce nouveau confinement, TER a mis en place le "garage tournant", un remisage d'une durée maximale d'un mois qui s'appuie sur des procédures adaptées au juste nécessaire pour gagner en agilité.

« Le reconfinement nous a, à nouveau, contraint à arrêter la circulation d’un certain nombre de rames mais, cette fois, nous avons décidé de ne pas les stopper trop longtemps. Le "garage tournant" permet de préserver la fiabilité des rames en période automne hiver. En effet, le froid additionné à l’humidité fragilise les batteries et la connectique,  il est donc préférable de ne pas laisser un train à l’arrêt à long terme », raconte Vincent Bellotti, chargé d’affaires Système de Production du Matériel.

Le "garage tournant" permet aux équipes des technicentres de se concentrer sur la maintenance au quotidien, de rattraper les retards mais aussi de faire vivre le parc matériel au lieu de le laisser endormi. Le nombre de rames remisées  par les équipes TER varie d’une région à l’autre et dépend de l’offre déterminée par chacune des autorités organisatrices. « En adoptant la procédure du garage tournant nous sommes en capacité d'adapter plus facilement le niveau de parc à engager selon l’offre décidée par la Région », ajoute-t-il​​​​​.

Adopter le processus du garage tournant contribuera aussi à remettre en circulation le parc matériel d’une manière plus efficace et plus fiable en sortie de confinement. Une technique astucieuse !